Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone/Real Madrid : Super Ligue, UEFA... Tebas répond à Laporta et Pérez !

Javier Tebas, président de la Ligue espagnole de football, est revenu sur la récente sortie de Joan Laporta sur la Super Ligue. 

On ne parle plus que de ça. Créé par douze clubs figurant parmi les plus puissants en Europe, la Super Ligue a été un véritablement tremblement de terre pour la planète football... qui n’a duré que quelques jours. Les clubs de Premier League ont en effet peu à peu abandonné le navire. Manchester City a été le premier, rapidement suivi par Liverpool, Arsenal, Manchester United, Tottenham et Chelsea. Ce fut ensuite au tour de l’Inter, le Milan AC et l’Atlético de Madrid, laissant donc les fondateurs de la Super Ligue au nombre de trois : la Juventus, le Real Madrid et le FC Barcelone. Mais même les Bianconeri, qui étaient pourtant considéré comme les incitateurs de tout se projets, ont finalement semblé lâché l’affaire. « Est-ce que la Super Ligue pourra se faire sans les clubs de Premier League ? Pour être franc et honnête non, évidemment que ça n'est pas le cas » a confié le président Andrea Agnelli à Reuters. Ce jeudi, La Gazzetta dello Sport a d’ailleurs révélé que ce revers pourrait couter la place d’Agnelli à la tête de la Juventus... 

Le Real Madrid, le Barça et la Juve y croient toujours ! 

Pourtant, le rêve de cette Super Ligue ne semble pas totalement disparu. Andrea Agnelli n’a en effet parlé que de réorientation de ce projet, tandis que Florentino Pérez assure que tout n’est pas encore perdu. Invité de la Cadena SER, le président du Real Madrid a en effet rappelé que les 12 clubs fondateurs « ont signé un contrat », assurant que ceux voulant partir devront « payer ». Même son de cloche du côté du FC Barcelone. « Il y a eu des pressions sur certains clubs, mais la proposition continue d'exister » a expliqué ce jeudi Joan Laporta, président du FC Barcelone. « Les investissements sont très importants, les salaires sont très élevés et tout cela doit être pris en compte au même titre que les mérites sportifs ». L’UEFA sera-t-elle ouverte à des discussions ? Pas vraiment, puisque le président Aleksander Čeferin s’est montré assez dur à l’encontre des clubs dissidents. 

« Laporta ferait bien de se concentrer sur les problèmes économiques du Barça et Pérez... » 

Ce projet de Super Ligue semble également déplaire à Javier Tebas. Le président de la Ligue de football espagnole, connu pour ses prises de position parfois controversées, a notamment interpellé Florentino Pérez et Joan Laporta. « Florentino et Laporta ne sont pas réalistes. Les six clubs anglais et les Allemands ne seront jamais dans cette compétition. Ce n’est pas la bonne voie. Il faut évidemment parler et changer les choses. La Super League telle qu'ils l'ont conçue est morte » a lancé Tebas, d’après La Vanguardia. « Laporta ferait bien de se concentrer sur des problèmes plus importants pour le FC Barcelone, comme les problèmes économiques auquel le club fait face. Le football espagnol ne va pas se ruiner en 2024. Il n’y aura pas la catastrophe qu’annonce Florentino. Ce n’est pas vrai ».

Articles liés