NBA
Jordan, Magic... La NBA pleure la disparition d’une légende

Ce dimanche, c’est l’une des plus grandes légendes de la NBA qui a disparue, en la personne de Bill Russell. L’ancien joueur emblématique des Boston Celtics nous a quitté à l’âge de 88 ans. Par ses prouesses sur le parquet, mais surtout ses combats sociaux, Bill Russell a marqué l’histoire de la ligue américaine de son empreinte. D’ailleurs, de nombreuses légendes ont tenu à lui rendre hommage.

Ce dimanche, c’est une triste nouvelle qui a touchée la NBA. En effet, les fans de basket et de la ligue américaine ont appris le décès de Bill Russell, 88 ans. Joueur emblématique des Boston Celtics et grand rival de Wilt Chamberlain, l’ancien pivot a raflé pas moins de 11 titres NBA entre 1957 et 1969, une médaille olympique en 1956, a été All-Star à 12 reprises, quintuple MVP de la saison régulière, une fois MVP du All-Star Game en 1963 et intronisé au Hall of Fame de la NBA en 1975. C’est donc un très grand nom qui nous a quitté ce dimanche. De multiples légendes de la ligue américaine n’ont donc pas hésité à lui rendre hommage à travers de nombreux hommages.

« Il a pavé le chemin et créé un exemple pour tous les joueurs noirs»

Dans des propos rapportés par Basket SessionMichael Jordan a remercié Bill Russell d’avoir tracé la voie pour toute une génération de joueurs : « Bill Russell était un pionnier. En tant que joueur, que champion, que premier coach noir en NBA et qu'activiste. Il a pavé le chemin et créé un exemple pour tous les joueurs noirs qui sont arrivés dans la ligue après lui, moi inclus. Le monde a perdu une légende. J'adresse mes condoléances à sa famille. Qu'il repose en paix. » Même son de cloche du côté de Paul Pierce, ex-joueur des Boston Celtics : « Merci d'avoir été un pionnier et d'avoir créé un exemple. Merci pour tes mots de sagesse et pour ton rire incroyable. Je pourrais parler toute la journée de ce que tu représentais pour moi. C'est un jour très triste pour la famille NBA. Tu nous manqueras toujours. » Kareem Abdul-Jabbar, lui, a lâché un message émouvant pour rendre hommage à son ami : « Bill Russell était la quintessence du big man. Pas parce qu'il était grand de taille, mais parce qu'il était grand de coeur. Au basket, il nous a montré comment jouer avec grâce et passion. Dans la vie, il nous a montré comment vivre avec compassion et joie. Il était mon ami. Mon mentor. Mon modèle. Repose en paix, mon ami. »

«Il était l'un des premiers athlètes à se mettre en avant dans le combat pour la justice sociale...»

Outre son talent sur le parquet, Bill Russell était également fortement engagé dans de nombreux combats sociaux, notamment pour la communauté noire. Magic Johnson a ainsi remercié celui qu’il considérait comme son idole pour les nombreuses luttes qu'il a mené tout au long de sa vie : « J'ai le coeur brisé en apprenant le décès du plus grand gagnant que le basket a jamais vu, d'une légende, d'un membre du Hall of Fame, d'un mentor et de mon ami depuis plus de 30 ans, Bill Russell. Bill était mon idole. Je l'admirais sur et en dehors du terrain. Son succès sur le terrain était indéniable. Il était dominant avec ses 11 titres de champion NBA. En dehors, Bill Russell a montré la voie à des gars comme moi. Il était l'un des premiers athlètes à se mettre en avant dans le combat pour la justice sociale, l'équité, l'égalité et les droits civiques. C'est pour cela que je l'admirais et l'aimais autant. Au cours de notre amitié, il me rappelait toujours que je devais essayer d'améliorer les choses pour la communauté noire. Il était humble, c'était un gentil géant et un homme très intelligent qui utilisait sa plateforme pour lutter en faveur des Afro-Américains. Depuis le jour de notre rencontre, il n'a eu de cesse de me conseiller et il n'a jamais manqué l'occasion de me dire à quel point il était fier de moi. Je n'oublierai jamais son rire tonitruant, son sens de l'humour et son amour pour le basket. C'est une perte gigantesque pour le monde du basket. »

«Il a vraiment fait du monde un meilleur endroit»

Gregg Popovich, coach des San Antonio Spurs, a lui aussi salué le travail acharné de Bill Russell pour les droits civiques : « L'héritage de Bill Russell vivra à jamais. Il était une force, un athlète et un humain remarquable. Son sourire et la manière dont il vous approchait étaient magnétiques. Ses 11 titres de champion confirment qu'il était le gagnant ultime, mais ses accomplissements les plus importants sont liés à son combat incessant pour les droits civiques et le changement social pendant six décennies. Il a vraiment fait du monde un meilleur endroit » Même Barack Obama y est allé de son petit mot pour rendre hommage à la légende des Boston Celtics : « Aujourd'hui, nous avons perdu un géant. Bill Russell était grand par la taille, mais son héritage en tant que joueur et qu'homme s'élève encore bien au-delà. Peut-être plus que quiconque, Bill savait ce qu'il en coûtait de gagner et d'être un meneur d'hommes. Sur le terrain, c'était le plus grand champion de l'histoire. En dehors, c'était un pionnier qui a marché avec Martin Luther King et Muhammad Ali. Pendant des décennies, Bill a subi les insultes et le vandalisme, mais ça ne l'a jamais empêché de s'exprimer sur ce qu'il estimait juste. J'ai tellement appris de sa manière de jouer au basket, de coacher et de vivre sa vie. Michelle et moi-même adressons tout notre amour à la famille de Bill et à tous ceux qui l'ont admiré. » Ce dimanche, la NBA a assurément perdu l’une de ses plus grandes légendes. Mais par son talent sur le parquet et ses combats pour les droits sociaux, Bill Russell restera à jamais dans les mémoires des fans de basket.

Articles liés