NBA
NBA : James Harden au cœur d’un scandale monumental ?

Après quelques mois seulement à Philadelphie, James Harden a décidé de miser sur la continuité et a prolongé son contrat avec les Sixers. Pour rester et renforcer l’effectif, The Beard a fait un effort financier considérable. Mais juste après l’annonce de sa décision, la franchise de Pennsylvanie et Harden ont appris qu’ils faisaient l’objet d’une enquête de la NBA pour avoir négocié avant l’ouverture du marché.

James Harden aura vécu une drôle de saison. Avec les mésaventures de Kyrie Irving, The Beard se retrouvait en tête de ligne sur le parquet aux côtés de Kevin Durant. Même si le duo vend du rêve sur le papier, les Brooklyn Nets ne sont jamais devenus la superteam qu’ils espéraient être. Résultat, James Harden a préféré plier bagages l’hiver dernier. Direction Philadelphie pour le double MVP qui découvre donc une nouvelle franchise. Aux côtés d’un certain Joël Embiid, Harden est libéré et ne met pas longtemps à s’intégrer. A tel point que pour prolonger l’aventure, l’ancien joueur des Houston Rockets était prêt à consentir de sérieux efforts.

James Harden a fait un geste financier

« J’ai eu des conversations avec Daryl (Morey, le président des Sixers), et on m’a expliqué comment nous pouvions nous améliorer et quelle était la valeur de certains joueurs. J’ai dit à Daryl d’améliorer l’effectif, de signer les joueurs dont nous avions besoin et de me donner ce qui restait. Je suis prêt à prendre moins d’argent pour nous mettre en position d’accomplir cela », confiait James Harden avant l’officialisation de sa prolongation. Comme prévu, le meneur de 32 ans a refusé d’activer sa player option pour permettre aux Sixers de réaliser un recrutement à la hauteur de ses espérances.

« C’est ici que je veux gagner »

« C’est ici que je veux être. C’est ici que je veux gagner, et je pense que nous avons ce qu’il faut pour atteindre cet objectif. Depuis mon premier jour chez les 76ers, l’équipe et les fans m’ont aidé à me sentir chez moi, ici à Philadelphie. Je suis enthousiaste à l’idée de construire sur les fondations de la saison dernière et j’ai hâte d’entrer sur le terrain avec les gars et de commencer ce périple », se réjouissait James Harden après l’annonce de sa prolongation avec les 76ers. Mais à cet instant, le néo joueur de Philly ne s’attendait pas à créer la polémique avec son contrat… 

Une enquête ouverte contre Harden et les Sixers

En effet, la NBA a décidé d’ouvrir une enquête contre James Harden et les Sixers pour « tampering », une pratique qui consiste à parler voire négocier avec un joueur sous contrat avant l’ouverture du marché des transferts. Ici, la NBA suspecte James Harden d’avoir pris sa décision avant le début de la free agency, ce qui représente une violation collective. Les signatures de PJ Tucker et Danuel House sont également concernées. Pour répondre de leurs actes, les différents acteurs de ce dossier devraient être interrogés. Daryl Morey, le président des Sixers, l’a déjà été. En plus, emails et enregistrements de conversations téléphoniques seront récupérés par la NBA qui va continuer sa petite enquête. Les Bucks, le Heat et les Bulls connaissent cette procédure puisqu’ils ont déjà vécu cette situation. Les trois franchises avaient été sanctionnés d’un deuxième tour de Draft en moins, un cas de figure dont se passerait volontiers Philadelphie

Articles liés