NBA
Lakers : Cette décision qui sème le trouble dans toute la NBA

Après une saison décevante, les Lakers de Los Angeles envisageraient de se séparer de Russell Westbrook d’ici à la reprise de la saison. Mais le salaire du meneur de 33 ans, de 47M€ par an, pose problème aux Angelinos. La stratégie de Rob Pelinka, directeur général de la franchise, de ne pas vouloir céder des tours de draft surprend au sein de la ligue.

« Je suis très heureux à l’idée de coacher Russ. Ils essaient de tout lui mettre sur le dos, et ça fait partie des choses qui m’emballent le plus dans ce boulot. Lui et moi avons de très bons rapports depuis que j’ai accepté ce poste. » À son arrivée sur le banc des Los Angeles Lakers, Darvin Ham a envoyé un message à Russell Westbrook. Le nouvel entraîneur des Angelinos compte sur le meneur de 33 ans, malgré une dernière saison décevante. L’ancien joueur d’OKC n’a pas réussi à trouver sa place dans cette équipe. Ces dernières semaines, des rumeurs autour d’un potentiel trade avec les Brooklyn Nets, afin de récupérer Kyrie Irving, sont évoquées.

« Pelinka a surpris beaucoup de monde en adoptant cette tactique »

Mais le salaire de Russell Westbrook, qui touche 47M€ par saison, pose problème. En effet, les autres franchises NBA, les Nets compris, ne veulent pas récupérer le contrat imposant du joueur. Pour réussir à s’en séparer, Los Angeles devra sûrement se séparer de ses tours de draft (2027 et 2029) afin de monter un trade. Mais pour le moment, Rob Pelinka, directeur général des Lakers, ne veut pas céder sur ce terrain. Une décision qui surprend au sein de la ligue. « Céder plusieurs tours de draft pour Westbrook, c’est une route que les Lakers ne prennent pas encore sérieusement. Pelinka a surpris beaucoup de monde en adoptant cette tactique, et en refusant de lâcher Russ à l’aide de quelques tours de draft », a confié Dan Woike, journaliste pour le Los Angeles Times.

Les Lakers revoient leur stratégie

Une décision qui peut se comprendre. Alors que LeBron James est âgé de 37 ans, on ne sait pas combien de temps il continuera à jouer et s’il restera aux Lakers dans un an. Rob Pelinka ne veut donc pas compromettre l’avenir de la franchise en cédant ses tours de draft, mais pourrait s’y résoudre. D’après Kristian Winfield, journaliste pour le New York Daily News : « les Lakers sont maintenant disposés à céder leur premier tour de 2027 et 2029 dans des négociations concernant Kyrie Irving. Plus tôt durant l’été, les Nets ne voulaient pas récupérer Russell Westbrook en échange de Kyrie. On ne sait pas encore si leur position a changé sur le dossier. Tout devrait dépendre de ce qu’ils vont recevoir avec Kevin Durant. »

« Pourquoi il n’évoque pas sa demande de trade en public »

Une décision forte, si elle venait à être confirmée. Reste à connaitre la position des joueurs dans ce dossier. Il y a quelques jours, Skip Bayless s’interrogeait sur la volonté de Kyrie Irving de rejouer avec LeBron James : « Si Kyrie Irving veut tellement rejoindre LeBron James chez les Lakers, pourquoi il n’évoque pas sa demande de trade en public en expliquant : “je veux rejoindre les Lakers. Je ne suis pas heureux à Brooklyn, il faut que j’aille à Los Angeles” ? Pourquoi est-ce que ce n’est pas arrivé ? » Réponse dans le semaines à venir.

Articles liés