Accès direct au contenu

Basket

Basket : Tony Parker tire la sonnette d'alarme pour le basket français !

Alors que les prochaines journées de Jeep Élite sont, pour l’instant, suspendues en raison de la crise sanitaire du Coronavirus, Tony Parker se dit prêt à aller défendre le basket français auprès du gouvernement.

Les championnats des Basketball en France sont, pour l’instant, à l’arrêt. Depuis le 28 octobre, la LNB a décidé de suspendre les compétitions de Jeep Élite et de Pro B jusqu’à nouvel ordre, ce en raison de la crise de Covid-19. Alors que les matches avaient lieu jusqu’ici à huis-clos ou avec une jauge très limitée de spectateurs, l’avenir économique du basket français pose question. Tony Parker, ambassadeur du Basketball en France, légende vivante des San Antonio Spurs et président de l’ASVEL Lyon-Villeurbanne, a décidé de tirer la sonnette d’alarme.

« Si ça dure plus longtemps, on va mourir ! »

Dans un entretien accordé à L’Équipe, Tony Parker n’exclut pas d’aller devant le gouvernement pour sauver le basket en France. « Ce n’est vraiment pas facile, je suis inquiet. Pour la première fois, je suis inquiet pour notre sport, mais aussi pour le sport français en général. La santé de tous est la priorité absolue, il n’y a même pas à débattre là-dessus. Mais, si on veut survivre, j’espère que le gouvernement va faire les choses nécessaires pour nous aider à nous en sortir. Si ça dure plus longtemps, on va mourir ! Les clubs vont mourir. J’ai peur pour le basket. Je suis dispo pour aller discuter, être proactif, aller de l’avant et trouver des solutions. Je me sens prêt à avoir des discussions avec Jean-Pierre (Suitat) (le président de la FFBB, ndlr), avec Roxana (Maracineanu), pour trouver des solutions pour sauver notre sport. Je pense qu’il faut qu’on étudie l’idée d’une bulle. Ça a très bien marché pour la NBA ».

Articles liés