Basket
Basket :Retour sur les pires défaites de la France face à l’Espagne

Si l’équipe de France a été battue par l’Espagne dimanche soir en finale de l’EuroBasket (88-76), ce n’est pas la première fois que cela arrive dans l’histoire du basket. Les affrontements entre les deux nations ont souvent tourné en la faveur de la Roja. Retour les pires défaites françaises dans ces confrontations.

« Ils ont été meilleurs que nous. Ils ont été supérieurs sur tous les points. On n'a pas été à la hauteur de l'événement. On ne gagnera pas cette compétition avant longtemps. » À l’issue de la défaite face à l’Espagne en finale de l’EuroBasket dimanche soir (88-76), Evan Fournier n’a pas pu cacher sa déception. Depuis 20 ans, une rivalité est née entre l’équipe de France et la Roja sur la scène internationale. Des confrontations qui se sont bien souvent conclues en la faveur des Espagnols.

2009, le début de la rivalité pour Batum

Pour la première fois depuis 1991, les Français atteignent les demi-finales de l’EuroBasket en 1999, qui plus est à domicile. Alors qu’ils les avaient largement battus en phase de poules (74-57), les Bleus s’inclinent aux portes de leur première finale dans la compétition (70-63). Une défaite qui marquera les prémices de la rivalité entre les deux pays. Après une petite finale pour la troisième place remportée en 2005, la France retrouve l’Espagne lors de l’Euro 2009. Forts de six victoires en six matchs, les Français se présentent confiants, mais vont vite redescendre sur terre. Ils s’inclinent de 20 points (68-88), Nicolas Batum définira cette rencontre comme le réel début de la rivalité.

Tony Parker n’a rien pu faire

Lors de l’Euro 2011, les deux pays s’affrontent de nouveau, par deux fois. La première rencontre, sans enjeu, est remportée par la France (96-69). Les deux équipes se retrouvent en finale de la compétition et cette fois-ci, la Roja prend le dessus. Malgré les 26 points de Tony Parker, les Bleus sont battus et voient leur rêve de décrocher la médaille d’or s’envoler. Même chose l’année suivante lors des Jeux Olympiques de Londres. Les Français s’inclinent et la défaite a du mal à passer pour Nicolas Batum : « Et faire exprès de perdre un match, c'est dans l'esprit olympique, ça ? Je voulais lui donner une bonne raison de plonger », a-t-il lâché après le match, en faisant référence à son coup sur Juan Carlos Navarro

« J’attends la revanche »

Les Bleus ont ensuite vécu des affrontements au dénouement plus heureux contre l’Espagne. D’abord en demi-finale de l’Euro 2013 (75-72), témoin du désormais célèbre discours de Tony Parler à la mi-temps de la rencontre. Ensuite lors de la Coupe du Monde de 2014, où la France bat la Roja en quart de finale (65-52), avant de perdre le tour suivant face à la Serbie. On peut désormais ajouter la finale de l’EuroBasket 2022 aux défaites françaises dans leur confrontation avec les Espagnols. Mais comme l’a déjà annoncé Terry Tarpey : « j’attends la revanche ».

Articles liés