Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Open d’Australie, polémique... Becker monte au créneau pour Novak Djokovic !

Depuis quelques jours, Novak Djokovic est au coeur d'une polémique remettant en cause sa participation à l'Open d'Australie. Toutefois, le Serbe peut toujours compter sur le soutien de son ancien entraîneur, Boris Becker, qui a essayé de le défendre comme il le pouvait.

Ces derniers jours se sont avérés particulièrement agités pour Novak Djokovic. Alors qu’il bénéficiait d’une exemption médical, le Serbe s’est vu interdire l’accès au territoire australien en marge de l’Open d’Australie puisqu’il n’est pas vacciné contre la Covid-19. Mais après plusieurs jours d’attente, de polémique et d’agacement, le juge Anthony Kelly a annoncé que l’annulation du visa du numéro un mondial n’était pas légale. De ce fait, Novak Djokovic a quitté son centre de rétention. Cependant, sa participation à l’Open d’Australie n’est toujours pas assurée puisque le gouvernement australien peut encore annuler son visa et l’expulser du pays. De son côté, l’ancien entraîneur de Novak Djokovic, Boris Becker, est monté au créneau pour le Serbe, dont il estime que la préparation pour le premier Grand Chelem de l’année n’est pas optimale.

« Vous pouvez ne pas être d’accord avec tout ce qu’il fait, mais vous devez le respecter »

« Djokovic doit être encore sous le choc après ces six derniers jours. C’est un jeune homme remarquable, son esprit est incroyable. Il est allé s’entraîner lundi à minuit, il est comme ça. C’est quelqu’un de différent. Il voit le monde avec une autre paire d’yeux. Vous pouvez ne pas être d’accord avec tout ce qu’il fait, mais vous devez le respecter. Et manifestement, sa préparation est plus que mauvaise. Je ne pense pas qu’il ait déjà été dans une position aussi mauvaise la semaine précédant un Grand Chelem, mais c’est comme ça. Je suis sûr qu’il y aura quelques huées et sifflets, mais il est habitué à cela. Il a toujours été un combattant de rue qui a dû se battre pour gagner la confiance du public, et c’était assez fascinant lors de la finale de l’US Open de l’année dernière quand il l’a finalement soutenu. Le public sera difficile avec lui, mais à chaque match qu’il entamera, il gagnera la foule et elle l’encouragera à nouveau. Mais il va avoir une première semaine difficile » a affirmé Boris Becker dans un entretien pour la BBC et des propos rapportés par We Love Tennis.

Articles liés