Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Mourad Boudjellal s’en prend de nouveau à Philippe Saint-André !

Avant la rencontre face à la Nouvelle-Zélande ce samedi, Mourad Boudjellal s’est confié à ITélé. Le président du RC Toulon qui a d’ailleurs rajouté une couche sur le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André.

« Saint-André et ses adjoints ont joué leur carte personnelle. Ils ont fait de la dramaturgie là où il ne fallait pas. Ils ont voulu faire croire qu’on jouait gros sur des matchs en bois comme l’Italie, le Canada ou la Roumanie et que chaque victoire était significative. C’était du pipeau. Quand je vois notre jeu de trois-quarts, si c’était moi cela ferait longtemps que j’aurais réglé le problème en demandant des comptes à l’entraîneur. Mais quand le copinage passe avant la compétence, voilà le résultat », a dernièrement lâché Mourad Boudjellal qui ne s’est donc pas arrêté là au sujet de Philippe Saint André.

« C’est quelqu’un qui n’aime pas les conflits »

« Philippe a de grandes qualités humaines, de grandes qualités d’entraineur, mais il n’a pas un fort caractère. C’est quelqu’un d’influençable. C’est quelqu’un qui n’aime pas les conflits. Quand on veut décider des choses, il ne faut pas hésiter à se faire des ennemis. Il n’aime pas les ennemis. Il a accepté en équipe de France qu’on lui mette quelqu’un au dessus, je ne sais pas lequel d’entre vous qui accepterait qu’on désigne une personne pour surveiller si vous faites bien votre boulot. Alors on ne sait plus qui est le patron, à part qu’il y en a un qui peut virer l’autre. Dans mon esprit, le patron c’est toujours celui qui peut virer l’autre. On vous dit c’est Saint-André le patron, mais il ne peut pas virer l’autre, alors que l’autre qui n’est pas le patron peut virer Saint-André », a ainsi confié Mourad Boudjellal au sujet du sélectionneur du XV de France.

Articles liés