Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Red Bull, Hubert… Gasly explique comment il a remonté la pente !

Alors qu’il a connu de nombreuses difficultés la saison dernière, aussi bien professionnelles que privées, Pierre Gasly a expliqué comment il était parvenu à ne pas s’effondrer après de tels épisodes.

L’année 2019 fut loin d’être de tout repos pour Pierre Gasly. Sur le plan sportif, le Français a fini par payer son manque de résultats chez Red Bull en étant rétrogradé lors de la trêve estivale. Ainsi, le pilote de 23 ans est retourné chez Toro Rosso, devenue AlphaTauri cette saison, chose qui ne l’a malgré tout pas empêché d’arriver sur le podium du Grand Prix du Brésil. Cependant, cette difficulté professionnelle, qui s’est finalement bien finie, n’est rien face au drame personnel ayant frappé Pierre Gasly, à savoir le décès de son ami d’enfance Anthoine Hubert lors du Grand Prix de Belgique en Formule 2. Un épisode évidemment très difficile pour l’ancien coéquipier de Max Verstappen, qui a expliqué comment il était parvenu à remonter la pente rapidement pour ne pas être brisé.

« Je ne suis pas quelqu’un qui abandonne »

« A cette période, l’année dernière, en l’espace de deux semaines, il m’est arrivé tellement de choses merdiques. J’ai eu la nouvelle de Red Bull, qui était évidemment un discours très différent de celui que j’avais quelques jours auparavant, parce que Red Bull avait été très clair en me disant que je resterais jusqu’à la fin de l’année et que j’aurais les changements que j’avais demandés à l’époque. C’était un discours difficile. Trois jours plus tard, je n’en ai pas parlé à l’époque, mais mon lieu de vacances a été cambriolé et on m’a volé quelques affaires, ce qui n’était pas un bon moment. Ensuite, je suis venu à Spa avec tant de nouvelles choses, une nouvelle équipe, de nouvelles personnes avec qui travailler, et puis le samedi, nous avons perdu Anthoine. Pour moi, c’était très, très difficile. C’est beaucoup une question de mentalité et de comment on fait face à cela, je ne suis pas quelqu’un qui abandonne. Je n’abandonne jamais pour rien, surtout quand j’ai quelque chose de clair en tête, quand j’ai des objectifs clairs pour moi-même. C’était assez stressant pour ma famille, pour les gens autour de moi, pour moi-même et je pense que c’est de là que vient ma résilience. Il aurait été très facile d’être détruit et brisé après la rétrogradation de Red Bull, mais au contraire, j’ai pris toute cette énergie négative et je l’ai transformée en quelque chose de positif pour essayer de me relever. Et c’est ce que j’ai réussi à faire », a confié Pierre Gasly à Crash dans des propos rapportés par NextGen-Auto.com.

Articles liés