Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Pour Charles Leclerc, Ferrari n’a pas rattrapé son retard !

Pour sa troisième saison chez Ferrari, Charles Leclerc ne s’attend pas à voir la Scuderia jouer les premiers rôles bien qu’il note des améliorations sur la SF21. 

Avec Carlos Sainz Jr, Ferrari a décidé de miser sur une équipe jeune et a vu sur le moyen terme. Alors qu’il va débuter sa troisième saison au sein de la mythique Scuderia, Charles Leclerc voudra sans doute vivre un exercice plus agréable que celui de 2020, sur le plan sanitaire et sportif qu’il regrettait dernièrement. Le Monégasque a pu effectuer des essais hivernaux à Bahrein avant le coup d’envoi de la saison le 28 mars prochain sur le circuit international de Sakhir. Mais pour Leclerc, Ferrari ne devrait pas être en mesure de tutoyer les sommets malgré le fait qu’il note certaines améliorations entre la SF21 et la SF1000. 

«  On a un peu rattrapé mais il ne faut pas s’attendre à des miracles »

« Quand je parlais de ramener Ferrari au sommet, c’était un objectif plutôt moyen/long terme mais je ne parlais pas directement de 2021. Le règlement technique nous empêche de faire tout ce que l’on veut sur la voiture. La SF21 n’est donc pas une révolution mais plutôt une évolution de la SF1000. On va essayer de progresser par rapport à l’an dernier, mais il n’y aura pas de miracle. Il faut être réaliste : même si je l’espère, je ne pense pas que l’on se battra pour le championnat en 2021. Je ne pense pas qu’on a réussi à combler tout le retard sur les autres écuries. On a un peu rattrapé mais il ne faut pas s’attendre à des miracles, malheureusement. Des signes sont positifs, un bon travail a été fait, mais ce ne sera pas suffisant pour revenir au niveau de 2019. Il ne faut pas oublier où Ferrari était l’année dernière. En F1, tout prend du temps ». a avoué Charles Leclerc à l’occasion d’un entretien accordé à Codesport Monaco et dans des propos rapportés par nextgen-auto. 

Articles liés