Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Lewis Hamilton fait son mea culpa !

Après avoir écopé de 10 secondes de pénalité, l’ayant empêché de lutter pour la victoire au Grand Prix de Russie, Lewis Hamilton a accusé la FIA de le freiner délibérément. Ce mardi, le pilote Britannique est revenu sur l’affaire via ses réseaux sociaux.

La polémique a débuté avant même le départ du Grand Prix de Russie. Ayant fait des essais de départ arrêté dans une zone non prévue à cet effet, Lewis Hamilton a écopé de deux fois 5 secondes de pénalité pour la course de Sotchi. Par la suite, la FIA avait dans un premier temps sanctionné le pilote britannique de 2 points de pénalité, avant de rétropédaler pour infliger une simple amende de 25 000€ à l’écurie Mercedes. La décision de l’instance suprême des sports auto n’est pas passée auprès du clan Hamilton, qui a crié au complot en marge de la course. Depuis, les réactions ont été nombreuses, entre véhémence et fermeté à l’égard du sextuple champion du monde.

« Je ne suis qu’humain après tout »

Alors qu’il célèbre aujourd’hui ses huit ans chez Mercedes, Lewis Hamilton a publié sur ses réseaux sociaux un message d’excuses. Même s’il n’en cite pas précisément la cible, nul doute que cela concerne les commissaires de course du Grand Prix de Russie et la FIA : « Je n’ai pas toujours raison face à l’adversité. Je ne réagis pas toujours comme vous le souhaitez lorsque les tensions sont fortes, mais je ne suis qu’humain après tout et je suis passionné par ce que je fais. J’apprends et je grandis chaque jour, et je vais suivre ces leçons et continuer à me battre pour la suite. Merci à ceux qui continuent de me soutenir et qui se battent avec moi. » La pilule semble commencer à passer pour le pilote britannique, qui peut se remettre sereinement en quête de sa 91e victoire personnelle.

Articles liés