Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Hamilton défavorisé par la FIA ? La réponse !

Menacé d’une pénalité de deux points après sa troisième place au Grand Prix de Russie, Lewis Hamilton n’a pas caché sa colère, accusant la FIA de vouloir l’éloigner d’un 7e titre. Michael Masi est revenu sur la charge du Britannique.

Lewis Hamilton avait annoncé la couleur après les qualifications, la course lui a donné raison ! Le Grand Prix de Russie a été remporté par Valtteri Bottas, qui a devancé Max Verstappen, tandis que le leader du classement a dû se contenter de la 3e position. Pas au bout de ses peines, le pilote britannique a appris après la course qu’il était sous la menace d’un retrait de deux points au classement des pilotes. Une conséquence des 10 secondes de pénalité reçues avant le départ à Sotchi, qui n’a pas manqué de faire réagir le sextuple champion du monde, accusant au passage la FIA de vouloir « le ralentir ».

« Peu importe que ce soit Lewis Hamilton »

Dans des propos relayés par F1only.com, Michael Masi, le directeur de course de la FIA, est revenu sur les accusations du pilote de Mercedes : « De mon point de vue, il est très simple que si Lewis veut soulever quelque chose – comme je lui ai déjà dit et dit à tous les pilotes à plusieurs reprises – la porte est toujours ouverte. (…) Nous avons les stewards en tant que système judiciaire indépendant pour juger, et donc il y a eu une infraction et peu importe que ce soit Lewis Hamilton ou l’un des 19 autres pilotes, si une infraction a eu lieu à la réglementation, ils prendront une décision en fonction de cette infraction. » Malgré tout, la sanction a été changée, de deux points de pénalité à une amende de 25 000€ pour l’écurie Mercedes. De quoi rassurer Lewis Hamilton dans sa quête d’un 7e titre mondial. 

Articles liés