Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le mea culpa de Charles Leclerc après la mauvaise saison de Ferrari !

Alors que Ferrari sort d'une saison compliquée, Charles Leclerc a terminé à une lointaine huitième place aux championnats du monde. Le pilote monégasque s'excuse des mauvais résultats des rouges et promet du mieux pour l'année prochaine.

Ferrari prend un nouveau virage. Sur le départ, Sebastian Vettel a donc failli à sa mission de ramener le titre mondial à Maranello. Quadruple champion du monde chez Red Bull, l'aventure du pilote allemand chez les rouges se termine après cinq belles saisons - avec deux championnats concluent à la 2e place - et une dernière en enfer. Malgré « ce calvaire » cette année, Sebastian Vettel est rentré dans la légende de Ferrari comme le troisième vainqueur de Grand Prix, devancé seulement par Michael Schumacher et Niki Lauda. Mais la saison 2020 entre, elle aussi, dans l'histoire. Plus tristement. Le cheval cabré se classe 6e du classement constructeurs, le pire résultat de l'écurie depuis quarante ans. En 1980, Ferrari avait raté son exercice, le champion et le vice-champion du monde en titre n'avait pas pu tirer la Scuderia au-delà de la 10e place.

« Ça fait mal pour nous, pour les fans à la maison et nous sommes désolés »

Si Sebastian Vettel, en partance pour Aston Martin, sera remplacé par Carlos Sainz Jr., Charles Leclerc sera encore de l'aventure l'année prochaine. Après une première saison exceptionnelle chez les rouges, le pilote monégasque a logiquement été loin du coup en 2020, malgré deux podiums en Autriche et en Grande-Bretagne. Il Predestinato, comme l'appelle les tifosi, s'excuse pour cette mauvaise passe et se tourne déjà vers la saison prochaine. « Dans l'ensemble, la saison a été très compliquée. Je suis quand même bien content qu'elle se termine pour que nous disposions d'une voiture un peu plus compétitive l'an prochain. Ça fait mal. Ça fait mal pour nous, pour les fans à la maison et nous sommes désolés. On a beaucoup bossé cette année. Il y a de bonnes améliorations qui arrivent sur la voiture de l'an prochain. Ça, c'est plutôt positif. Il faudra voir à quel point les autres équipes auront progressé. Je pense que l'on sera quand même dans une bien meilleure position même si ce ne sera pas comme en 2019 », a confié Charles Leclerc dans des propos rapportés par Ferrari Chat.

Articles liés