Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ferrarri, Mercedes... Ce constat accablant de Toto Wolff !

Le Grand Prix de Monaco a donné lieu à une démonstration de la part de Ferrari. Pour le patron de Mercedes, Toto Wolff, son écurie n’est plus la favorite du championnat. 

Grâce à la première place de Sebastien Vettel et la deuxième de Kimi Räikkönen, Ferrari a marqué 43 points au Grand Prix de Monaco, contre 18 pour Mercedes. Au classement l’écurie italienne compte 196 points contre 176 pour les Allemands. Une triste réalité pour Toto, patron de l’écurie allemande. 

« Nous sommes désormais les outsiders»

Dans des propos relayés par L’Equipe, Toto Wolff évoque le nouveau statut de Mercedes : « Aujourd'hui, Ferrari est dans la position dans laquelle nous étions avant : elle finit première et deuxième. Et ils méritent de gagner car ils ont la voiture la plus rapide. Il faut savoir l'admettre : nous sommes désormais les outsiders. Mais c'est un statut que j'aime bien, car les gens espèrent toujours que l'outsider va gagner. C'est une situation que nous connaissons depuis le début de la saison, à cause des pneus. Nous n'arrivons pas à faire fonctionner les deux voitures sur un même week-end. A Sotchi, Valtteri (Bottas) a été exceptionnel, mais Lewis (Hamilton) non. Et à Barcelone c'était l'inverse. C'est à nous désormais de faire tomber les favoris. » 

Articles liés