Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ocon révèle le secret de sa performance au Grand Prix de Sakhir

Arrivé à la 2ème place du Grand Prix de Sakhir en décembre 2020, Esteban Ocon était resté muet sur les raisons de cette magnifique performance. Mais le Français a finalement dévoilé ce qui l’avait poussé à cette magnifique performance.

Pour sa première saison du côté de chez RenaultEsteban Ocon a été loin d’être décevant. Coéquipier de Daniel Ricciardo sur l’année 2020, le Français a terminé à la 12e place du classement général de la Formule 1. Mais le gros point de sa saison reste cette 2e place lors du Grand Prix de Sakhir en décembre 2020. Auteur d’une très belle course, le pilote de Renault a terminé devant tout le monde, y compris son coéquipier australien, considéré comme l’homme fort de l’écurie française. Si Esteban Ocon était resté muet sur les raisons de ce très bon résultat, il a récemment dévoilé ce qui avait fait ce succès.

« Il m'a toujours donné de bons conseils, et c'est bien quand ça vient du boss juste avant de sauter dans la voiture. »

En effet, le natif d’Évreux a déclaré que son podium était du au coaching du directeur de Renault, Cyril Abiteboul, relayé par motorsport.com : « J'ai discuté avec Cyril juste avant la course, et Cyril, même dans les moments durs, m'a toujours beaucoup soutenu et a toujours été très positif. Il m'a toujours donné de bons conseils, et c'est bien quand ça vient du boss juste avant de sauter dans la voiture. Ça permet d'être détendu et confiant. Nous n'avons pas fait de super qualifications, mais il est venu et a dit : "Écoute, tu sais, ça va être une course intéressante, et il y a une stratégie cool à trouver. Tu vas faire une bonne course, tu sais. Prends ton temps, ça va venir. Bonne chance". C'est tout ce qu'il a dit, mais c'était vraiment bien. Je n'ai donc pas ressenti la pression. Mais c'est bien, j'espère qu'il est désormais clair que l'équipe peut véritablement s'appuyer sur moi dans les moments difficiles. Et que si nous sommes en difficulté en course, je peux être fort et faire le job. »

Articles liés