Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Cette révélation sur l'arrivée de Max Verstappen en F1 !

Dominant en Formule 3 en 2014, Max Verstappen a tout de suite tapé dans l'œil de Franz Tost, directeur de l'équipe Toro Rosso, qui a fait pression pour pouvoir signer le jeune pilote.

En Formule 1 depuis 2015, Max Verstappen a fait ses grands débuts avec l'équipe Scuderia Toro Rosso, devenue Scuderia AlphaTauri. Le pilote de seulement 23 ans détient presque tous les records de précocité possibles et imaginables. Dès ses débuts, il est devenu le plus jeune pilote à prendre le départ d'un Grand Prix de F1 mais aussi le plus jeune pilote de Formule 1 à marquer des points, à mener une course, à monter sur un podium, à remporter un Grand Prix, à réaliser un meilleur tour en course et, plus récemment, à remporter 10 Grands Prix de Formule 1 ! Et cette précocité, autant dire qu'elle a sauté aux yeux de l'actuel directeur de l'équipe de Formule 1 Scuderia AlphaTauri qu'est Franz Tost, alors que Verstappen n'évoluait encore qu'en Formule 3. 

« Je voulais Max dans notre voiture »

Malgré les réticences et les critiques du monde de la Formule 1 à prendre un pilote aussi jeune, Franz Tost est parvenu à imposer sa volonté de recruter Max Verstappen, à tel point qu'en 2014, il a fait le forcing auprès de Helmut Marko, responsable de la filière des jeunes pilotes. Le directeur d'AlphaTauri est revenu sur cette décision qui, quelques années plus tard, ne peut être qu'applaudie : « Je m’en souviens bien : piste mouillée, il pleuvait très fort. Comme vous le savez, un tour sur le Norisring est courte : cela ne prend pas plus d’une minute. Pourtant Max était une ou deux secondes plus rapide que les autres. Helmut et moi sommes, bien sûr, toujours en contact sur ces sujets, nous discutons en détail des opérations des jeunes pilotes. Il était clair pour moi que je voulais Max dans notre voiture, en tant que pilote et non en tant que pilote d’essai. Je peux vous le dire aujourd’hui, c’est moi qui ait pressé Helmut pour le signer et l’avoir dans la Toro Rosso. De nombreux experts ont dit qu’il était bien trop tôt. Ce à quoi j’ai répondu : ’pas pour Max Verstappen’. Parce qu’il n’est pas passager dans la voiture, comme vous le voyez souvent avec les nouveaux en F1, il pilote la voiture. Et il l’a prouvé rapidement : il contrôlait complètement notre Toro Rosso. C’était extraordinaire. »

Articles liés