Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Charles Leclerc critique encore l'irrégularité de Ferrari !

Après une bonne qualification, Charles Leclerc est parti 5e au Mugello. En course, le rythme n'a jamais été le bon. Les Ferrari terminent aux 8e et 10e place. De quoi agacer le prodige monégasque.

C'était la fête de Ferrari. Au Mugello, l'écurie de Maranello célébrait son 1000e Grand Prix en Formule 1. Mais comme cette saison le laissait présager, les résultats n'ont pas suivi. Charles Leclerc a conclu la course à la 8e place, en profitant de la pénalité de Raikkonen. Sebastian Vettel a, lui, arraché un point de justesse avec sa 10e position. Pourtant, après les qualifications, le pilote monégasque pensait avoir trouvé le rythme de sa Ferrari.

« C'est un moment difficile »

Dans un Grand Prix animé par les accidents et les restarts, Ferrari n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu. Dans des propos relayés par le site officiel de la Formule 1, Charles Leclerc a, une nouvelle fois, incité son écurie au travail. « Nous avons juste été lents, il n'y a pas grand-chose à ajouter. Nous n'avions pas le rythme. J'ai fait un bon départ, je me suis mis dans la meilleure position possible, j'avais les deux Mercedes qui partaient, donc j'avais l'air libre, mais j'ai eu beaucoup de mal avec la voiture. Nous devons travailler et essayer de comprendre parce que sur certains week-end nous ne sommes pas très compétitifs en qualification et nous sommes meilleurs en course, ce qui était le cas au début de la saison, maintenant il semble que c'était l'inverse ce week-end. C'est un moment difficile », a regretté Leclerc.

Articles liés