Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Alpine envoie un message clair à Fernando Alonso pour son avenir !

Alors qu'Oscar Piastri, champion de Formule 2, a été nommé pilote de réserve chez Alpine, Marcin Budkowski indique que le pilote australien n'est pas en concurrence directe avec Fernando Alonso.

Les places coutent chères en Formule 1 et Alpine va probablement être confronté à un problème de taille. Et pour cause alors que Fernando Alonso et Esteban Ocon forment un duo très complémentaire et performant et sont engagés sur plusieurs saisons. Mais en parallèle, l'académie de l'écurie française forme des jeunes pilotes très talentueux à l'image d'Oscar Piastri qui vient de remporter le Championnat de Formule 2. Alpine lui a donc offert le poste de pilote réserve pour 2022. Un premier pas en F1 pour le pilote australien qui ne s'en contentera toutefois pas à l'avenir. En 2023, Oscar Piastri pourrait prétendre à l'un des deux baquets chez Alpine et Fernando Alonso, qui aura alors 42 ans, sera logiquement plus en danger qu'Esteban Ocon. Mais Marcin Budkowski assure que les deux pilotes qui ont 20 ans d'écart ne sont pas en concurrence.

Alonso et Piastri ne sont pas en concurrence

« Comment allons-nous prendre cette décision ? Eh bien, attendons d'abord l'an prochain. Si la voiture est bonne et que Fernando est heureux, alors nous discuterons. Si ce n'est pas le cas, nous aurons une autre discussion. Avec Oscar en coulisses, nous pouvons compter sur un grand talent. S'il n'y a pas de volant disponible chez Alpine, je suis sûr que nous trouverons une solution pour qu'il roule en Formule 1 tout en restant dans la famille Alpine », confie le directeur exécutif d'Alpine dans des propos rapportés par Motorsport.com avant d'évoquer le rôle d'Oscar Piastri la saison prochaine. « Oscar va être très impliqué dans le développement, avec le simulateur. [...] Il aura beaucoup de travail avec le développement, avec le simulateur. Il passera beaucoup de temps à l'usine et travaillera en étroite collaboration avec les ingénieurs. Il va aussi énormément rouler sur la piste », ajoute-t-il.

Articles liés