Formule 1
F1 : Verstappen, Ferrari... Charles Leclerc envoie un gros message

Après avoir terminé à une décevante sixième place au Grand Prix d'Hongrie le 31 juillet dernier, Charles Leclerc estime avoir les capacités de se battre pour le titre de champion du monde de Formule 1 cette saison. Doté d'une bonne monoplace cette saison, le pilote monégasque a modifié son approche de la compétition, ce qui le rend plus performant sur la piste. 

Ça commence à faire beaucoup pour Ferrari. Après avoir commis une erreur lors du Grand Prix de Monaco, ce qui avait couté la victoire à Charles Leclerc, la Scuderia a, une nouvelle fois, plombé son pilote. Lors du Grand Prix d'Hongrie, l'équipe de Mattia Binotto n'a pas jugé nécessaire de chausser des pneus intermédiaires sur la monoplace du Monégasque. Une erreur de jugement fatale puisque Leclerc a terminé à la sixième place, loin derrière son concurrent Max Verstappen. Agacé à l'arrivée, le dauphin du Hollandais estime, néanmoins, que son équipe a les moyens de remporter le titre de champion du monde cette saison. 

« Nous avons la possibilité d’obtenir le résultat que nous voulons »

Malgré la pression qui pèse sur ses épaules, Charles Leclerc est ravi de pouvoir se battre pour les premières places après deux dernières saisons difficiles. « Je suppose que lorsque vous faites un bon travail, vous êtes récompensé par une victoire, ce qui est beaucoup plus gratifiant qu’une cinquième place comme l’année dernière, lorsque nous faisions un travail parfait. Et c’est aussi beau de voir les sourires sur les visages de tous les gens qui sont maintenant de retour à l’usine et sur la piste. Après deux années très difficiles où, quoi que nous fassions, c’était assez frustrant parce que vous n’obteniez jamais le résultat que vous vouliez, maintenant nous avons la possibilité d’obtenir le résultat que nous voulons. Donc c’est bien » a confié Leclerc, visiblement remis de ses émotions. 

« Cette année, j’ai changé pas mal de choses »

Pour se montrer performant cette saison, Charles Leclerc n'a pas hésité à changer ses habitudes. Le Monégasque n'a pas seulement travaillé sur son physique, mais aussi sur son mental. « Pour me mettre exactement dans la zone, pour être capable de toujours être à 110% lorsque vous montez dans la voiture, quelles que soient les autres pressions extérieures ou ce qui se passe autour de vous, c’est là que l’entraînement mental est extrêmement utile. Il y a eu une progression linéaire depuis mon arrivée en Formule 1, en apprenant année après année et en essayant de modifier certains détails. Cette année, j’ai changé pas mal de choses, surtout dans ma façon de me préparer pour les courses. Dans la façon dont je me détends après les courses. Mais cela vient de l’expérience. Ce n’est pas comme si l’année dernière je n’avais pas fait attention à tous ces détails. Quand on vieillit - j’ai toujours 24 ans, donc ça va - d’une certaine manière, on ressent des choses différentes » a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Actu F1. 

« Je sais que c’est une grande opportunité qui est devant moi et je veux juste gagner des courses »

Alors que la trêve estivale a débuté en Formule 1, Charles Leclerc espère réaliser une excellente deuxième partie de saison et se battre pour le titre de champion du monde. « Je pouvais sentir à la fin de l’année dernière que j’étais très fatigué en fin de saison et je ne veux pas arriver à la fin de cette année en étant fatigué - parce que je sais que c’est une grande opportunité qui est devant moi et je veux juste gagner des courses. Donc il y a beaucoup plus de temps libre, et de temps où je ne fais pas grand chose à la maison et entre les courses. S’entraîner et rester à la maison, c’est ma nouvelle vie. Régime, entraînement et rester à la maison. Il y a donc beaucoup plus de moments ennuyeux, si je peux appeler ça comme ça, mais qui sont très utiles et je le sais. Et cela fait une différence » a conclu Charles Leclerc. Le Grand Prix d'Hongrie semble bien derrière lui. 

Articles liés