Formule 1
F1 : Les vérités de Gasly sur son calvaire
Thibault Morlain

En cette saison 2022, la F1 a décidé de changer les règlements. Certaines écuries en ont alors profité pour remonter la pente, mais pour d’autres, cela a compliqué les choses. Cela vaut notamment pour AlphaTauri où Pierre Gasly est désormais en grande difficulté. Si le Français brillait lors des derniers exercices, ce n’est plus le cas actuellement. Et Gasly a tenté de s’expliquer. 

Elle est bien loin la victoire de Pierre Gasly du côté de Monza lors de la saison 2020. Alors que le pilote AlphaTauri avait surpris tout le monde en Italie, le Français avait ensuite continué sur sa lancée lors du dernier exercice. Forcément, on attendait toujours plus pour cette saison 2022. Le fait est toutefois que c’est l’inverse qui se passe pour Gasly. En effet, avec le changement de réglementation en Formule 1, AlphaTauri voit sa monoplace loin des meilleures désormais et forcément, pour Pierre Gasly, cela impacte ses performances. Alors qu’il avait l’habitude de se hisser jusqu’en Q3 et de se classer dans les premières lignes de la grille de départ, le pilote de 26 ans a désormais tout le mal du monde à passer la Q1 et la Q2. 

« Nous ne sommes pas assez compétitifs en qualifications »

Pourquoi alors rien ne va plus pour Pierre Gasly ? A l’occasion d’un entretien accordé à Motorsport, le pilote AlphaTauri a justifié ses difficultés durant cette saison 2022. Le Français a alors évoqué deux raisons : « Je pense que c'est très simple, il y a deux raisons. La première est liée à la perte de compétitivité en qualifications, un front sur lequel nous nous débrouillions très, très bien l'an dernier. J'étais constamment en Q3, en Q1 je n'avais besoin que d'un seul jeu de pneus pour passer le cut, et c'est la première raison qui nous a affectés cette saison, c'est-à-dire que nous ne sommes pas assez compétitifs en qualifications et cela rend les courses difficiles ».

La concurrence meilleure qu’AlphaTauri 

Et pour qui est de la deuxième, Pierre Gasly a mis en avant le développement de la concurrence directe : « La seconde est liée au pas en avant de nos concurrents directs, comme Alfa Romeo, Alpine, et aussi Haas. L'an dernier on se battait pour les premières places parmi les équipes du milieu de classement, je ne sais pas combien de fois je me suis qualifié aux côtés de Charles (Leclerc) ». 

« Nous avons eu plusieurs soucis avec la voiture »

Enfin, concernant les difficultés d’AlphaTauri en 2022, Pierre Gasly a expliqué : « Cette année la situation est bien différente, et en plus de ne pas être très compétitif nous avons eu plusieurs soucis avec la voiture, comme le fond qui casse dans les tours de pré-grille ou pendant la course, puis des contacts, des accidents, des soucis mécaniques, des soucis de freins, même un problème avec le contre-la-montre à Monaco qui m'a fait rater une seconde la ligne d'arrivée, autant de petites choses qui pèsent sur les bilans du week-end. Parfois on aurait pu ramener des points, mais si tu pars de l'arrière tu risques toujours gros au premier virage, tu t'exposes à des imprévus, et cet aspect se répercute au classement général. Même avec la voiture de cette année, qui n'est pas aussi bonne que celle de la saison dernière ».

Articles liés