Formule 1
Red Bull, Vettel... Ces révélations retentissantes sur Hamilton

Alors que l'écurie Red Bull domine de la tête et des épaules le classement des constructeurs cette saison, son directeur sportif Christian Horner a révélé qu'il aurait pu faire signer Lewis Hamilton dans son écurie. Un deal qui ne s'est pas fait et que regrette désormais Horner, malgré la domination de Max Verstappen actuellement. 

L'écurie Red Bull apprécie les débuts de décennie. Après avoir dominé le début de la précédente, l'écurie autrichienne réitère le coup durant celle-ci avec son pilote Max Verstappen. Le pilote néerlandais a mené un incroyable bras de fer avec Lewis Hamilton la saison dernière. Mais avant que Verstappen fasse ses preuves dans la catégorie reine, c'est Sebastian Vettel qui occupait le baquet Red Bull et qui dominait le championnat du monde. Alors associé à Mark Webber, le pilote allemand aurait pu évoluer aux côtés du septuple champion du monde Lewis Hamilton. En effet, Christian Horner aurait aimé faire du Britannique le coéquipier de luxe de Vettel et regrette que l'opération ne se soit pas finalisée. 

« J'ai longtemps regretté de ne pas avoir signé avec Hamilton... »

Christian Horner a avoué avoir eu des discussions avec l'actuel pilote Mercedes. « J'ai longtemps regretté de ne pas avoir signé avec Hamilton... Lewis et moi avons eu un certain nombre de conversations au fil des ans. De 2010 à 2013, il était très intéressé à piloter pour Red Bull. Il est venu plusieurs fois vers nous. Mais à cette époque, nous avions Sebastian et cela n’aurait pas eu de sens d’avoir deux pilotes alpha » révèle Horner. Il admet également avoir poussé Niki Lauda à recruter Hamilton car il pensait que le Britannique serait impuissant chez Mercedes, contrairement à la McLaren qu'il pilotait.

« Je me souviens l’avoir encouragé à le prendre »

« Niki Lauda était chez Mercedes et voulait vraiment Lewis et je me souviens l’avoir encouragé à le prendre. Nous nous battions McLaren et en 2012, ils avaient la voiture la plus rapide et nous pensions que Lewis serait une plus grande menace dans une McLaren que dans une Mercedes. J’ai donc encouragé Niki à dépenser l’argent parce que la performance de Lewis fluctuait aussi un peu. Je pense qu’il est juste de dire que cela s’est retourné contre moi » regrette le directeur sportif de Red Bull dans des propos relayés par Nextgen Auto. Cependant, il est heureux que Max Verstappen ait mis fin à l'outrageante domination de Lewis Hamilton

« Le sentiment d’accomplissement de battre Lewis était énorme »

Christian Horner ne cache pas sa joie lorsqu'il évoque le titre remporté par Max Verstappen durant la saison 2021. « Le sentiment d’accomplissement de battre cette puissante machine qu’est Mercedes avec Lewis à bord était énorme. Toute l’organisation s’habitue à gagner et c’est comme une drogue. C’est addictif. Et puis il y a la peur de l’échec. Cela vous motive parce que vous voulez ressentir ce sentiment encore et encore » admet Horner. Une belle bataille qui avait détruit Lewis Hamilton. « Je ne sais pas si je peux vraiment mettre des mots sur ce que j'ai ressenti. Je me souviens être assis là juste dans l'incrédulité. Et réalisant que je dois défaire mes ceintures, que je dois sortir de là, que je dois sortir de cette chose et que je dois trouver la force. Je n'avais aucune force. Et ce fut l'un des moments les plus difficiles, je dirais, que j'ai eu depuis très, très longtemps » avait déclaré Hamilton.

Articles liés