Formule 1
F1 : Le clan Piastri règle ses comptes avec Alpine

Aujourd’hui, Alpine cherche toujours qui sera le coéquipier d’Esteban Ocon en 2023 afin de remplacer Fernando Alonso. Un baquet qui aurait dû revenir à Oscar Piastri. L’écurie française avait d’ailleurs annoncé l’arrivée de l’Australien. Mais au terme d’un incroyable imbroglio, c’est chez McLaren que Piastri va piloter la saison prochaine. Depuis, la polémique ne fait qu’enfler et l’agent du pilote de 21 ans a tenu à mettre les choses au point. 

En Formule 1, ça a déjà commencé à bouger pour la saison 2023. En effet, tout est parti de l’annonce de départ à la retraite de Sebastian Vettel. S’en est alors suivi le départ de Fernando Alonso d’Alpine, qui va ainsi récupérer le baquet vacant chez Aston Martin. La question est alors de savoir qui sera le coéquipier d’Esteban Ocon. L’écurie française pensait alors tenir la réponse avec le crack australien, Oscar Piastri. Mais Alpine peut aujourd’hui avoir de gros regrets, le pilote de 21 ans s’est engagé avec McLaren. Un énorme feuilleton qui a fait énormément parler en Formule 1 et qui continue encore de faire réagir. 

« Ils le savaient, c'est clair comme de l'eau de roche »

Ainsi, dans des propos rapportés par Motorsport, c’est Mark Webber, manager d’Oscar Piastri, qui a pris la parole. L’ancien pilote de Formule 1 a alors réglé ses comptes avec Alpine, répondant aux accusations de l’écurie française, comme quoi elle n’avait pas été mise au courant des négociations avec McLaren : « Cela faisait un moment que quelque chose se préparait. Mais ils le savaient, c'est clair comme de l'eau de roche. Ils le savaient. Il a travaillé dur pour cette équipe, il a fait de longues heures. Il a essayé de contribuer à Alpine autant que possible en matière de performance, il a fait tout son possible pour aider dans le simulateur ». 

« Il est important de contextualiser la situation »

Et tandis qu’Alpine explique avoir énormément investi financièrement pour faire grandir Oscar Piastri, Mark Webber a confié : « Les chiffres mentionnés sont complètement disproportionnés. La trêve estivale a laissé les gens parler de millions, de millions et de millions. Ce n'est certainement pas le cas. En formules de promotion, Oscar a gagné des primes pour avoir remporté ces championnats, indépendamment de l'investissement d’Alpine. Ainsi, 80% du budget pour sa carrière junior et l'académie a été fourni par des sponsors extérieurs et par la famille d'Oscar. Il est important de contextualiser la situation ». 

Articles liés