Formule 1
F1 : Largué par Red Bull et Ferrari, George Russell lâche l’affaire

Après avoir dominé la Formule 1 pendant des années, Mercedes vit une saison très compliquée. Loin derrière Red Bull et Ferrari au classement des constructeurs, l’écurie allemande tente de remonter petit à petit. Même si George Russell est satisfait des progrès de Mercedes, il est conscient qu’ils n’auront jamais la voiture la plus rapide.

Octuple champion en titre du classement des constructeurs, Mercedes a imposé son hégémonie en Formule 1. Malgré la grosse concurrence de Red Bull et Ferrari, l’écurie allemande n’a jamais tremblé et a enchaîné les succès. Et sur le circuit, Lewis Hamilton a fait le reste du travail. Avec son coéquipier Valtteri Bottas, le pilote anglais a confirmé qu’il était l’un des plus grands pilotes de l’histoire. Sept titres de champion du monde dont six avec Mercedes. De quoi placer l’écurie allemande tout en haut. 

Saison galère pour Mercedes

Mais cette saison, on est à des années-lumières du Mercedes tout puissant. Avec les nouvelles règles instaurées par la FIA, la donne a complètement changé. Si Mercedes était toujours parvenu à s’adapter jusqu’ici, cela n’a pas été le cas cette année. Résultat, le début de saison a totalement plombé les espoirs de Lewis Hamilton et George Russell, le duo de pilotes. A mi-saison, Mercedes a relevé la tête avec plusieurs podiums consécutifs. Mais pour concurrencer Red Bull et Ferrari, cela semble encore trop juste.

A la mi-saison, l’espoir renaît

« Cela a été le début de saison le plus difficile que nous ayons connu depuis longtemps, mais c’est extrêmement satisfaisant de voir l’équipe et les pilotes travailler si dur pour amener la voiture au niveau dont nous avons besoin. Tout le monde attend avec impatience cette pause estivale depuis un certain temps, pour se reposer et se ressourcer, mais nous voudrons reprendre là où nous nous sommes arrêtés à Spa et espérer terminer l’année en force », a récemment confié Andrew Shovlin, le responsable de l’ingénierie en piste de Mercedes. Tout le monde en est conscient au sein de l’écurie allemande, le début de saison est très loin des attentes de Mercedes. Néanmoins, il a fallu s’adapter, ce qui a pris énormément de temps. Et vu la situation, les efforts d’aujourd’hui devraient payer demain. 

« Nous n’aurons jamais la voiture la plus rapide »

Un constat que partage largement George Russell. « Nous sommes clairement en train de combler l’écart, ça ne fait aucun doute, mais les quatre voitures qui nous précèdent ont certainement un avantage en termes de rythme. Mais je pense qu’en tant qu’équipe, nous réduisons peu à peu l’écart. J’espère que nous ajouterons quelques éléments supplémentaires sur la voiture après la trêve estivale mais ce sera aussi le cas des autres, ce ne sera donc pas simple », assure le jeune pilote anglais dans des propos relayés par Nextgen Auto. Malgré tout, Russell pense que Mercedes peut espérer quelque chose d’ici la fin de saison : « Nous pensons toujours pouvoir nous battre pour des victoires à un moment donné de la saison. Mais je pense que nous n’aurons jamais la voiture la plus rapide ».

Articles liés