Formule 1
F1 : Après sa décision tonitruante, Fernando Alonso justifie son choix
Jules Kutos-Bertin

Après deux saisons chez Alpine, Fernando Alonso a décidé de quitter l’écurie française pour prendre la place de Sebastian Vettel, qui partira à la retraite en fin de saison, chez Aston Martin. Le choix a surpris beaucoup d’observateurs, le double champion du monde espagnol a donc tenu à expliquer sa décision.

Elles sont loin les années où Fernando Alonso luttait pour le titre de champion du monde. Malgré tout, l’Espagnol reste une personnalité à part en Formule 1. Chez Alpine, aux côtés d’Esteban Ocon, Alonso continue son très bon travail et parvient à se glisser régulièrement dans les premières places. A 41 ans, le doyen de la grille est l’un des pilotes les plus respectés pour son immense carrière. Et comme souvent depuis le début de son aventure en Formule 1, ses choix sont surprenants… et parfois inattendus. En témoigne le dernier !

Direction Aston Martin

Après deux saisons passées chez Alpine, Fernando Alonso a décidé de quitter l’écurie française. Avec le départ à la retraite de Sebastian Vettel, l’Espagnol a pris la direction d’Aston Martin. Une nouvelle aventure pour Alonso qui va découvrir sa 7ème écurie en Formule 1. « L'ensemble de l'entreprise est très enthousiaste à l'idée d'apporter à l'équipe l'incroyable expérience de Fernando, son rythme et son sens de la course. Le recrutement d'un talent spécial tel que Fernando est une déclaration d'intention claire de la part d'une organisation qui s'est engagée à développer une équipe de Formule 1 gagnante », avait annoncé Aston Martin dans un communiqué.

« Je décide de ma carrière, selon mes propres défis, et oui, parfois, mes choix peuvent surprendre »

Si la décision semble plus que logique pour Aston Martin qui fait venir un pilote encore performant et très expérimenté, du côté de Fernando Alonso, certaines personnes sont mitigées. « Je décide de ma carrière, selon mes propres défis, et oui, parfois, mes choix peuvent surprendre », a expliqué le double champion du monde dans des propos relayés par Nextgen Auto. Des explications légères qui ne suffiront peut-être pas pour convaincre tout le monde. 

Fernando Alonso se justifie

Dans la suite de son entretien, Fernando Alonso est revenu plus en profondeur sur les autres décisions qu’il a dû prendre en Formule 1, notamment sur son départ en 2018, avant de revenir trois ans plus tard. « J’ai arrêté en 2018, car j’avais de plus grands défis en tête. J’ai eu Le Mans, j’ai eu l’IndyCar, je voulais essayer le rallye raid, donc j’ai relevé ces autres défis, avec plus ou moins de réussite. En 2018, ou 2019, les possibilités que j’avais de courir en F1 n’étaient pas attrayantes. Ce n’était qu’une seule équipe qui gagnait ; seulement Bottas et Hamilton, ils se battaient à chaque course seuls pour la pole position et la victoire. Donc, pour moi, ce n’était pas l’endroit où il fallait être, pas un endroit où je pourrais être heureux, alors j’ai décidé d’arrêter. Je ne sais pas si cela a également joué dans la décision de Sebastian, d’avoir une voiture compétitive ou non », assure Alonso. Et qui sait, peut-être qu’après sa période chez Aston Martin, Fernando Alonso prendra une nouvelle décision surprenante…

Articles liés