Foot - Mercato - ASSE
ASSE : Laurent Batlles a une carte blanche pour son mercato

Nommé entraîneur de l'ASSE en ce début du mois de juin après avoir conquis son monde à l'ESTAC, Laurent Batlles pourra faire ses courses dans son ancien club d'après le directeur sportif de Troyes si et seulement si, le coach des Verts respectait une condition claire posée par le promu de Ligue 1. Explications. 

Le vendredi 3 juin dernier, l’ASSE ouvrait une nouvelle page de son projet. La mission sauvetage en Ligue 1 s’étant soldée par un échec avec Pascal Dupraz à la tête du club du Forez. Relégués en Ligue 2, les Verts ont pris la décision de nommer un entraîneur ayant fait ses preuves dans cette division en ayant d’ailleurs validé son ticket pour la Ligue 1 avec l’ESTAC : Laurent Batlles. L’objectif est clair, en plus de parvenir à vendre le club, l’autre ambition primordiale de Bernard Caïazzo et Roland Romeyer est de voir l’ASSE retrouver sa place en Ligue 1 dès la saison prochaine. Cependant, en raison des débordements à la fin du match de barrage opposant l’ASSE à l’AJ Auxerre, le club stéphanois a écopé de six points de pénalité, dont trois avec sursis et de six matchs à huis clos dont deux avec sursis. La vente du club serait ralentie notamment pour cette raison selon Le Progrès, David Blitzer n’étant pas encore revenu aux nouvelles pour le rachat de l’ASSE. Pas de quoi faire douter le coordinateur sportif Loïc Perrin qui a déjà bouclé deux arrivées en les personnes de Dylan Chambost et Jimmy Giraudon, deux joueurs ayant évolués à l’ESTAC avec Laurent Batlles lors de l’exercice qui vient de s’achever. Un troisième troyen pourrait lui aussi débarquer dans le Forez, à savoir Tristan Dingomé. La direction troyenne ne compterait pas mettre des bâtons dans les roues de l’ASSE pour autant, à une seule condition. 

L’ASSE reçoit le feu vert pour sa braderie à l’ESTAC, mais n'aura pas droit d'achat sur tous les joueurs

C’est en effet l’information communiquée par l’Est Éclair. À en croire le média français, les joueurs disposant de l’étiquette « d’indésirables » de Bruno Irles aurait le feu vert pour rejoindre Laurent Batlles à l’ASSE. Cependant, ce cas de figure ne vaudrait pas pour des figures de proue telles que Yoann Salmier, Gauthier Gallon ou encore Florian Tardieu. Pour ce qui est du reste de l’effectif de l’ESTAC, le nouvel entraîneur de l’ASSE semble avoir carte blanche. Et ce n’est pas François Vitali qui affirmera le contraire. Le directeur sportif de l’ESTAC a ouvert la porte à d’autres départs de joueurs pour l’ASSE au cours d’une entrevue accordée à l’Est Éclair. « Laurent a raison de solliciter des joueurs en qui il a confiance et avec qui il a performé en Ligue 2 et sur la première partie de saison en Ligue 1. C’est normal. Si Laurent veut des joueurs qui lui correspondent et qu’on est ouvert, il n’y a aucune raison. Certains auront un intérêt pour le projet proposé à Saint-Étienne ; d’autres voudront continuer en Ligue 1, avec l’Estac. Mais c’est le projet des joueurs, au-delà du côté affectif ; pour un joueur, jouer en Ligue 1, c’est quand même plus fort que jouer en Ligue 2 ». Laurent Batlles et Loïc Perrin sont donc prévenus. 

Articles liés