Foot - Mercato - PSG
Pochettino, Zidane… Les trois scénarios pour le poste d’entraîneur

Mauricio Pochettino étant annoncé avec insistance sur le départ, plusieurs options sont à l’étude dans l’esprit de la direction du PSG, et principalement celle menant à Zinedine Zidane qui fait office de priorité absolue depuis Doha, au Qatar. Mais ce feuilleton pourrait, au même titre que Kylian Mbappé, réserver son lot de rebondissement dans les semaines à venir…

La saison est officiellement terminée, mais le PSG se penche déjà très concrètement sur les contours de son mercato estival et prépare des changements majeurs pour les prochaines semaines en interne. Kylian Mbappé a officiellement prolongé jusqu’en juin 2025, ce qui a donc déjà réglé l’un des cas les plus sensibles de l’été au sein du club de la capitale, mais les hautes instances du PSG depuis Doha, au Qatar, ont encore du pain sur la planche pour dessiner les contours de leur vestiaire pour la saison prochaine. Et tout cela commence bien évidemment par le poste d’entraîneur du PSG, qui fait couler beaucoup d’encre depuis déjà plusieurs mois. Et trois scénarios sont encore possibles dans ce feuilleton.

Zidane, la priorité de longue date

Le premier nom qui revient pour remplacer Mauricio Pochettino reste, à ce jour, Zinedine Zidane. Libre depuis son départ du Real Madrid il y a un an, l’entraîneur français reste la grande priorité du Qatar en cas de départ de l’actuel entraîneur du PSG comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité, et la direction du club francilien met actuellement tout en œuvre pour tenter de convaincre. Présent à Paris pour la finale de la Ligue des Champions samedi entre le Real Madrid et Liverpool (1-0), Zidane en a-t-il profité pour discuter plus concrètement avec le PSG ? Jean-Michel Larqué, qui a eu l’occasion de déjeuner avec lui, a mis les choses au clair au micro de RMC Sport : « J’ai déjeuné à côté de Zizou. Le paradoxe, on en a rigolé, c’est qu’il y avait à la table à côté le directeur général du PSG Jean-Claude Blanc. Tout le monde s’est donné à cœur joie de faire le rapprochement entre le Paris Saint-Germain et Zizou. Je vous rassure ou je ne vous rassure pas, je ne sais pas dans quel état vous êtes, il n’a pas été question de football et de transfert. Au risque de vous décevoir, ou alors ça m’a échappé. J’ai eu le sentiment qu’on était très très loin du football. Il était là pour Roland-Garros et pour la finale. Il n’était pas là pour un transfert ou pour reprendre du service. Le PSG ? Bien sûr que je lui ai posé la question. Il m’a dit que c’est une question hors-sujet », a indiqué le consultant. Mais la piste menant à Zinedine Zidane reste actuellement la plus concrète pour le PSG.

Motta, Conte… les outsiders

Ces dernières semaines, d’autres pistes ont été annoncées dans le collimateur de Doha pour venir assurer la succession de Mauricio Pochettino sur le banc du PSG, et notamment celle menant à Antonio Conte : « Je suis très heureux. Bientôt, nous verrons. J'ai toujours dit qu'à la fin de la saison, je parlerai au club. Nous essaierons de trouver la meilleure solution », a récemment indiqué le technicien italien, sous contrat jusqu’en 2023 avec Tottenham, qui n’exclut donc aucune option pour son avenir. Par ailleurs, les options Thiago Motta (Spezia), Ruben Amorim (Sporting Lisbonne), Christophe Galtier (OGC Nice) ou encore Marcelo Gallardo (River Plate) figureraient sur la short-list du PSG et de son nouveau directeur sportif, Luis Campos, mais elles font plutôt figure d’outsider.

Et pourquoi pas une année de plus pour Pochettino ?

Mais qu’en est-il dans l’esprit du principal intéressé, Mauricio Pochettino, qui a encore une année de contrat avec le PSG malgré les nombreuses spéculations sur son départ immédiat ? Interrogé ces derniers jours par Marca, le technicien argentin avait fait passer un message clair à sa direction : « Pour le moment, nous espérons rester ici, avec une année de plus sur notre contrat, mais nous savons tous que dans le football les choses changent très vite », expliquait Pochettino. D’ailleurs, L’EQUIPE évoquait un plan pour le moins inattendu de la part du PSG qui, s’il n’a pas Zinedine Zidane cet été, pourrait envisager de conserver Mauricio Pochettino encore un an pour attendre la fin de contrat de Pep Guardiola avec Manchester City en 2023 et ainsi attirer le technicien catalan à cette échéance. Un procédé qui permettrait par ailleurs au PSG d’économiser les 15M€ évalués pour le licenciement de Pochettino et son staff technique cet été.

Reste à savoir lequel de ces trois scénarios sera donc appliqué par le Qatar cet été…

Articles liés