Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Paris peut remercier Unai Emery pour Kylian Mbappé !

Alors qu’il faisait vibrer les cadors de Liga dont le Real Madrid, Kylian Mbappé a finalement choisi le PSG. Et Unai Emery aurait joué un rôle dans la venue de la pépite parisienne. 

À l’été 2017, le PSG est parvenu à frapper fort en recrutant Kylian Mbappé pour qui le FC Barcelone et surtout le Real Madrid a tenté de faire venir après une deuxième partie de saison de haute qualité avec l’AS Monaco. Et alors que le club merengue aurait bouclé cette opération en un clin d’oeil si celui qui allait devenir champion du monde était représenté par un agent plutôt que son père selon Luis Ferrer, Unai Emery aurait donné un bon coup de main au club dont il était entraîneur de l’équipe première à l’époque, l’ensemble de l’institution parisienne ayant retroussée ses manches pour accueillir Kylian Mbappé. C’est en effet ce que l’ancien recruteur du PSG a assuré ces dernières heures. 

« Le coach Unai lui a dit qu’il allait jouer, et il a tenu parole »

« Kylian, on savait qu’il y avait le Real Madrid et qu’il avait attiré tous les grands clubs. C’est pour ça qu’il m’a donné cette possibilité de me concentrer à 100% dessus. J’ai eu la chance de ne pas avoir été devant un agent. C’est là que ça s’est joué. Lui (ndlr son père Wilfrid Mbappé) sort du football. C’est un homme du foot, un coach, tout. À partir du moment que tu es en face d’une personne comme lui. C’est plus facile. S’il avait été un agent, jamais Mbappé n’aurait été au Paris Saint-Germain. Il serait parti à l’étranger. Souvent, à 17, 18 ans, ils partent à l’étranger. (…) On a eu la chance que c’était un travail en équipe. Parce que le jour où on a su que Madrid avançait fort et qu’on devait faire quelque chose, on a fait un rendez-vous à Bondy à la maison. Il y avait Unai (ndlr Emery), Marc Westerloppe. On a ouvert toutes les vannes pour lui montrer. Le coach Unai lui a dit qu’il allait jouer, et il a tenu parole. Le président Nasser a fait tout son possible ». a confié Luis Ferrer au micro de Paris United. 

Articles liés