Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Ces énormes révélations sur les coulisses de l’arrivée de Donnarumma !

Alors que le Paris Saint-Germain a fait le choix de miser sur Gianluigi Donnarumma l’été dernier, le club de la capitale française aurait ainsi grandement boulversé ses plans initiaux si l’on en croit les derniers échos venant d’Italie.

Le Paris Saint-Germain était à l’affut de toutes les opportunités de marché au cours de la dernière fenêtre estivale des transferts, et c’est pourquoi il a sauté sur celle que représentait Gianluigi Donnarumma. En fin de contrat à l’AC Milan, le joueur représenté par Mino Raiola n’a jamais pu trouver un terrain d’entente pour renouveler son bail en raison de ses prétentions salariales. Une fois libre, le club parisien a donc eu tout loisir d’accélérer pour boucler son arrivée en lui faisant parapher un contrat de cinq ans. Depuis, le champion d’Europe avec l’Italie au cours du dernier Euro travaille au quotidien en composant avec la concurrence que lui impose Keylor Navas. Pour gérer au mieux la situation et les égos, Mauricio Pochettino a choisi de miser sur une alternance entre les deux hommes, même si celle-ci pourrait bien être en train de crisper Gigio Donnarumma. « Ça ne gêne pas mes performances. Bien sûr ça me dérange car ce n'est pas facile. J'étais toujours titulaire, c'est parfois décevant d'être sur le banc. Mais je suis calme et suis sûr que la situation sera résolue », a confié le portier d’un mètre quatre-vingt seize ce vendredi soir à TNT Sports.

« Tant que Navas est gardien au PSG, nous ne pouvons pas prendre Donnarumma »

Ce dimanche, les propos tenus par Gianluigi Donnarumma trouvent un fort écho de l'autre côté des Alpes, où La Gazzetta dello Sport dévoile quelques coulisses de son départ de l’AC Milan en expliquant que cette frustration de l’Italien aurait pu être évitée. En effet, selon le quotidien sportif au papier rose, le PSG n’avait tout simplement pas l’intention de recruter le joueur âgé de 22 ans à l’origine. Un pacte informel avait même été conclu entre Leonardo et Paolo Maldini en ce sens, le premier assurant au second que Paris n’avait pas besoin d’un gardien tel que Gigio Donnarumma : « Tant que Navas est gardien au PSG, nous ne pouvons pas prendre Donnarumma ». Les rumeurs au sujet d’un intérêt du PSG à son égard étaient déjà présentes, et le directeur sportif parisien voulait alors assurer à Paolo Maldini qu’il n’entraverait pas ses plans pour prolonger le bail de celui qui a été sacré meilleur joueur de l’Euro 2020. Ce renouvellement de contrat était même une priorité pour l’AC Milan, qui a espéré jusqu’au bout parvenir à convaincre son joueur de s’installer sur le long terme dans son effectif.

Cependant, ce pacte passé entre Leonardo et Paolo Maldini a finalement été brisé par Mino Raiola selon La Gazzetta dello Sport. N’ayant que faire de la politique interne parisienne et de la gestion initiale des pensionnaires du Parc des Princes, le célèbre agent italo-néerlandais se serait mis à travailler de manière autonome en traitant directement avec Nasser al-Khelaïfi et en contournant la position de Leonardo. Résultat des courses, Gianluigi Donnarumma n’a pas prolongé chez les Rossoneri et s’en est allé au PSG après que le président de l’écurie francilienne se soit facilement laissé convaincre en dépit du fait que le recrutement d’un portier n’était pas une urgence. Et c’est ainsi l’actuel leader de la Ligue 1 s’est offert le luxe, mais aussi la gestion complexe, d’avoir deux gardiens dans son effectif à même d’occuper un rôle de numéro 1 indiscutable.

Articles liés