Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Ce candidat à la présidence du Barça lâche une bombe sur Neymar !

Alors qu’il avait déjà annoncé avoir l’intention de rapatrier Neymar s’il était élu président du FC Barcelone en janvier prochain, Emili Rousaud a réaffirmé cette volonté ce vendredi.

Si tout indique qu’un retour de Neymar au FC Barcelone tient davantage du fantasme que de la réalité dans la mesure où le club catalan connait de conséquentes difficultés sur le plan financier, Emili Rousaud maintient son idée. Le pré-candidat à la succession de Josep Maria Bartomeu au poste de président du Barça avait déjà affirmé dernièrement qu’il souhaitait faire revenir l’actuel numéro 10 du PSG en Catalogne, précisant même qu’il avait discuté avec le clan de l’international brésilien. Une version qu’Emili Rousaud maintient ce vendredi en annonçant qu’il aurait déjà un accord avec Neymar pour son retour. Cependant, cet éventuel come-back ne se ferait pas à n’importe quelle condition, comme il l’a précisé à A Diario ce vendredi. 

« Nous avons parlé à l'entourage de Neymar et il y a un accord de la part de Neymar pour qu'il revienne »

« Le projet serait complété par la signature de deux joueurs de premier plan. Nous avons parlé à l'entourage de Neymar et il y a un accord de la part de Neymar pour qu'il revienne. Mais il y a deux conditions. Barcelone ne peut pas se permettre le transfert, donc ces joueurs viendraient à la fin de leur contrat. Dans le cas de Neymar, il devrait retirer les poursuites engagées contre le club. (…) Neymar ? La situation économique ne nous permettrait pas d'effectuer un transfert. Il y a une série de dépenses à renégocier et le jeu est la masse salariale des joueurs. Il ne sert à rien de demander aux joueurs de faire des sacrifices et de faire ensuite des transferts. Il faut être cohérent. Quand je parle de joueurs de premier plan, ils ne sont pas seulement talentueux, mais je parle de joueurs qui génèrent des revenus grâce à des sponsors, parce qu'ils vendent des maillots... C'est très important », a expliqué Emili Rousaud dans des propos rapportés par MARCA.

Articles liés