Accès direct au contenu

Foot - Mercato

Mercato : PSG, Barcelone… Le bras de fer commence pour Lionel Messi !

Bien que le FC Barcelone compterait, via ses candidats à la présidence, tout faire pour conserver Lionel Messi, le départ de l’Argentin se préciserait les jours passants. Et la crise économique actuelle ne devrait finalement pas empêcher le PSG ou Manchester City de mettre la main sur le capitaine du Barça. Explications. 

Le FC Barcelone ne perd pas espoir pour l’avenir de Lionel Messi. Bien qu’il s’écrive en pointillés, son contrat courant jusqu’en juin prochain, les candidats à la présidence du Barça assurent pouvoir convaincre Lionel Messi de rester dans le club de sa vie. Ancien président du FC Barcelone de 2003 à 2010, Joan Laporta est annoncé comme étant le favori devant Victor Font de ces élections présidentielles qui se tiendront le 24 janvier prochain. Au micro d’ESPN, Laporta a récemment fait part de son optimisme en expliquant avoir un avantage de taille par rapport aux autres candidats auprès de Messi pour l’inciter à prolonger son aventure catalane qui a commencé en 2000, date de son arrivée à La Masia. « Le club lui a menti à plusieurs reprises et, en plus, les choses ne se sont pas passées comme tout le monde le souhaitait. Il est à un moment de sa carrière où il veut toujours avoir du succès et gagner des titres. Il ne peut pas continuer à accepter que d'autres équipes gagnent la Ligue des champions et que le Barca, avec Lionel, le meilleur joueur de l'histoire du jeu, n'ait pas une équipe suffisamment compétitive pour pouvoir la gagner. Outre le redressement de la situation financière du club, la priorité est de faire une proposition à Lionel qui le convaincra de rester. J'espère arriver à temps. Et j'ai un avantage : La confiance de Messi. Il sait que l'offre que je lui ferai sera réelle et que je la remplirai. Je pense que cela va beaucoup aider et que c'est un avantage par rapport aux autres candidats ». Un message clair de la part du candidat à la présidence. Que ce soit Victor Font ou encore Jordi Farré, le discours est le même avec notamment un rôle prévu pour son après-carrière pour Font. Au PSG et à Manchester City, on serait prêts à lui offrir la même reconversion pour un rôle d’ambassadeur. Dans l’esprit de Lionel Messi, un départ du FC Barcelone en fin de saison serait toujours une possibilité. À ce jour, ce serait du 50/50. 

Un départ qui se profile, mais pour aller où ? 

Sur le plateau d’El Chiringuito dans la nuit de mercredi à jeudi, le journaliste Quim Domenech n’a pas caché ses craintes quant à l’éventuel départ de Lionel Messi en fin de saison, soit à l’expiration de son contrat au FC Barcelone. Selon lui, il serait difficile pour le capitaine du Barça de poursuivre au club culé à l’instant T. Les chances ne seraient seulement que de 50%, mais ce chiffre pourrait être bien plus supérieur au vu des circonstances. Le 27 décembre prochain, Lionel Messi donnera une interview exclusive à un média espagnol. Laissera-t-il un indice pour son avenir ? Réponse dans les prochains jours. Pour le moment, l’heure est aux spéculations et aux constatations. Dans la lignée de l’information de Quim Domenech, José Alvarez a révélé de son côté que la future destination de Lionel Messi en cas de départ du FC Barcelone n’était pas déjà connue. En cette période de crise financière liée aux répercussions du Covid-19, les grands clubs ont vu des trous s’agrandir dans leurs caisses. C’est également le cas du PSG et de Manchester City. Surveillés de près par l’UEFA dans le cadre du Fair-play financier, le PSG et Manchester City pourraient éprouver certaines difficultés dans la course à la signature de Lionel Messi d’après Alvarez

Le Fair-play financier ? Pas un problème pour le dossier Messi ! 

Bien que sa future destination ne soit pas encore très claire, le PSG et Manchester City ayant tous deux la volonté d’accueillir le sextuple Ballon d’or dans son effectif, une prolongation au FC Barcelone ne devrait cependant pas avoir lieu. C’est du moins ce que le journaliste Iñaki Cano Jicy a confié lors de l’enregistrement de l’émission El Chiringuito sur la Sexta. Selon lui, quelle que soit l’identité du prochain président, qui sera élu le 24 janvier, il ne pourrait pas promettre au capitaine du FC Barcelone une équipe suffisamment compétitive pour remporter la Ligue des champions, en raison des problèmes budgétaires rencontrés par le Barça. Ainsi, en l’absence d’un projet gagnant, Messi devrait fatalement prendre la décision d’aller voir ailleurs à la fin de son contrat l’été prochain. Pour revenir aux investissements évoqués par José Alvarez qui pourraient compromettre toute opération du côté du PSG et de Manchester City, le journaliste Alfredo Duro s’est pour sa part montré optimiste pour le club qui raflera la mise dans le dossier Lionel Messi. D’une part parce que l’Argentin arriverait libre de tout contrat, donc pas d’indemnité de transfert à payer, et qu’au vu de son rayonnement marketing, ce coup serait amorti en l’espace de deux à trois ans. Il n’y a plus qu’à désormais. 

Articles liés