Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Villas-Boas, démission... Bernard Tapie fracasse Eyraud !

Alors qu'il a annoncé avoir donné sa démission, André Villas-Boas en a profité pour allumer ses dirigeants. Après quoi un certain Bernard Tapie ne s'est pas fait prier pour en faire de même, visant surtout Jacques-Henri Eyraud. 

« Le mercato s’est fini avec l'arrivée d'un nouveau joueur (Ntcham). Une décision qui n'a pas été prise par moi. Je l'ai appris ce matin par la presse quand je me suis réveillé. En fait, c'est précisément un joueur que j'ai refusé. Il a fini par venir, mais je n'étais pas pour. J'ai, à cause de cela, présenté ma démission à la direction. Je ne suis pas d'accord avec la politique sportive et cette prise de décision. Je veux simplement partir, sans rien demander à l'OM. » De par ses mots, exprimés en conférence de presse, André Villas-Boas a provoqué un tremblement de terre à l'Olympique de Marseille, exprimant sa volonté de quitter le club et n'hésitant pas à remettre la faute sur ses dirigeants : « Je ne veux pas être viré, je veux seulement partir par cause de divergence. J'ai beaucoup de respect pour Jacques-Henri, mais là ils ont touché mon professionnalisme, et ce n'est pas possible. J'aime l'OM mais je suis un professionnel. » Ces propos ont eu de quoi provoquer de nombreuses réactions au sein du clan marseillais, parmi lesquelles se trouvent celle de Bernard Tapie, qui appelle Jacques-Henri Eyraud à imiter Villas-Boas afin de limiter les dégâts colossaux qu'il a déjà causé à l'OM

« Il y en a un autre qui doit l’imiter, c’est celui qui est en train de foutre cette pagaille ! »

C'est au micro de France Info que Bernard Tapie s'est exprimé à ce propos ce mardi, avouant comprendre la décision d'André Villas-Boas et fracassant un certain Jacques-Henri Eyraud« Arrêtons les frais, que la comédie s’arrête. Ils sont en train de détruire une image vieille qui date de 100 ans. L’entraîneur veut démissionner mais, de vous à moi, on s’en fout. Qu’il parte. S’il n’est pas content, je comprends. Et il y en a un autre (Eyraud) qui doit l’imiter, c’est celui qui est en train de foutre cette pagaille ! Evidemment. De lui-même, il doit comprendre qu’il n’est pas à sa place. Cela n’arrête pas : ce sont les joueurs, les journalistes, les entraîneurs. Il a fait la démonstration qu’il était certainement doué pour plein de choses, mais en tout cas pas pour diriger un club de football comme l’Olympique de Marseille », s'est emporté l'ancien président emblématique de l’OM, pour qui Jacques-Henri Eyraud n'est autre que le principal responsable des récents évènements qui secouent le club phocéen, entre mauvais résultats sportifs, incidents à La Commanderie et tensions.

Articles liés