Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Un nouvel homme fort du projet Ajroudi identifié ?

A en croire le journaliste du Figaro George Malbrunot, un homme d’affaires israélien Haïm Taib serait impliqué dans le projet de rachat de l’OM.

Cela fait maintenant plus d’un mois que Mourad Boudjellal a annoncé être porteur d’un projet de rachat de l’OM « avec des fonds venus du Moyen-Orient ». L’ancien président du RCT est associé dans ce dossier à Mohamed Ayachi Ajroudi qui a formulé une offre concrète à Frank McCourt. Mais des zones d’ombre continuent de subsister notamment sur l’identité des investisseurs. Depuis plusieurs semaines, la piste saoudienne est évoquée. Mais selon le journaliste George Malbrunot, aucun investisseur saoudien ne serait impliqué dans le dossier porté par Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi : « Il n'y a pas d'hommes d'affaires saoudiens derrière la tentative de rachat de l'OM. Les investisseurs intéressés par l'OM seraient issus des Emirats arabes unis, de Bahreïn et d'Israël, notamment. »

Un homme d’affaires israélien impliqué ?

Ce samedi, le journaliste spécialiste du Moyen-Orient apporte plus de précisions sur l’identité de ces investisseurs. A en croire George Malbrunot, l’homme d’affaires israélien d'origine tunisienne Haïm Taib serait impliqué dans le projet de rachat de l’OM. Patron du groupe Mitrelli, spécialisé dans l'adduction d'eau potable et assainissement, Haïm Taib serait « présent dans le tour de table » de Mohamed Ayachi Ajroudi et aurait joué un rôle dans ce dossier. Toutefois, le journaliste du Figaro apporte plus de précisions sur cet homme d’affaires israélien et rapporte notamment qu’il a, par le passé, collaboré avec un homme d’affaires saoudien Mazen al-Sawaaf, qui serait aujourd’hui décédé et qui serait nul autre que le mari de la demi-sœur d’Oussama Ben Laden.

 

 

 

 

Articles liés