Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Déjà un casse-tête à 40M€ pour l'été prochain ?

Alors que l'OM a obtenu le prêt de plusieurs joueurs ces derniers mois, Pablo Longoria va devoir gérer les options d'achat l'été prochain et décider si le club phocéen les conserve ou pas.

Compte tenu de ses moyens financiers limités, l'OM a obtenu le prêt de plusieurs joueurs ces derniers mois. Ainsi, Michaël Cuisance et Leonardo Balerdi sont arrivés l'été dernier tandis que Pol Lirola a été prêté cet hiver. Trois prêts qui sont assortis d'options d'achat. Balerdi et Lirola, elles sont estimées à 15M€ et 11,5M€. C'est moins clair pour Cuisance puisque ça varie entre 9 et 18M€. Et ce mercredi, Bild révèle que le Bayern Munich aimerait bien que l'OM conserve le milieu de terrain. Une information loin d'être anodine, puisque le club phocéen pourrait être tenté de conserver ses joueurs prêtés, mais la facture pourrait être élevée. 

Quid des options d'achat ?

En effet, ces derniers jours, André Villas-Boas confirmait qu'il souhaitait voir rester Leonardo Balerdi : « On parle beaucoup avec lui, c'est important pour lui de faire un bon match mercredi. On pense toujours qu'il peut devenir un grand central, et j'espère qu'il va continuer ici. » De son côté, Pablo Longoria affichait sa volonté de négocier le transfert définitif de Pol Lirola : « Depuis le départ de Bouna Sarr, on voulait un latéral droit. L'été dernier, ça n'a pas été possible. Avec les changements à la Fiorentina, nous avons eu la possibilité de recruter Pol. C'est un joueur espagnol avec qui j'ai travaillé à la Juventus (…) Il a une expérience internationale, il a 150 matchs en Serie A, ce qui est important. Il a des caractéristiques offensives. C'est un joueur performant mais aussi avec un potentiel pour l’avenir. Il vient en prêt avec option d'achat. On va chercher de se mettre d'accord avec la Fiorentina et notre intention est de continuer ensemble dans le temps. » Au total, si l'OM veut conserver ses trois joueurs prêtés, il faudra débourser 40M€. Une somme très importante compte tenu du contexte actuel...

Articles liés