Foot - Mercato - FC Nantes
Mercato : Kombouaré, Kita… La tension monte au FC Nantes

En cette fin de marché des transferts, ça se crispe du côté du FC Nantes. En effet, Antoine Kombouaré a dernièrement haussé le ton pour réclamer des renforts et inciter sa direction à ne pas vendre les joueurs importants. Un message directement adressé à Waldemar Kita. Et le patron du FC Nantes n’a pas tardé à répondre. 

A quoi ressemblera le FC Nantes au 1er septembre ? Pour le moment, Ludovic Blas, Moses Simon et Alban Lafont, les trois joueurs principaux sont toujours. Mais vont-ils vraiment rester ? Antoine Kombouaré souhaite en tout cas absolument les conserver. De plus, l’entraîneur du FC Nantes attend également des renforts et il l’avait très bien fait savoir à sa direction. 

« Je n'ai pas envie que mon équipe s’affaiblisse »

Ainsi, il y a quelques jours, Antoine Kombouaré avait mis la pression sur Waldemar Kita en cette fin de mercato. L’entraîneur du FC Nantes avait lâché : « Je vais être très clair avec vous. Aujourd'hui je veux zéro départ, il me faut surtout des arrivées. Le groupe souhaite des arrivées. C'est dans notre intérêt à tous. On a suffisamment discuté et on sait qu'aujourd'hui il faut surtout des renforts. Je n'ai pas envie que mon équipe s’affaiblisse ». 

« Les entraîneurs et les dirigeants n'ont pas la même façon de voir les choses »

La réponse de Waldemar Kita vient d’arriver. Et dans un entretien accordé à L’Equipe, le patron du FC Nantes a été très clair avec Kombouaré, confiant : « C'est classique, j'ai l'habitude. L'entraîneur est inquiet mais la première personne inquiète, c'est moi. Il ne faut pas oublier que le marché ne bouge pas beaucoup et que c'est pareil dans tous les clubs. (…) Parfois, les entraîneurs et les dirigeants n'ont pas la même façon de voir les choses : nous, c'est sur du long terme ; eux, c'est chaque dimanche. (…) Après le match, je lui ai dit qu'on allait essayer de prendre deux ou trois joueurs. Je suis prêt à acheter mais pas à acheter pour acheter. Si on me propose un joueur à 20 M€ et que j'estime que ce n'est pas pour nous, je dirai non. Moi, je suis un grand garçon, ça fait 20 ans que je suis dans le foot. Je n'ai pas besoin de montrer que je prends des initiatives ou qu'on me mette la pression. Ça ne marche pas avec moi. Il faut être correct ». 

Articles liés