Mercato : Grâce à Longoria, l’OM boucle de gros transferts
Arthur Montagne

Cet été encore, Pablo Longoria a été très actif pour renforcer l'effectif d'Igor Tudor à l'OM. En effet, le président marseillais a bouclé l'arrivée de 12 nouveaux joueurs dont Alexis Sanchez, star mondiale dans le football. Par conséquent, la méthode Longoria est efficace et a permis au club phocéen de recruter de nombreux joueurs.

12. C'est le nombre de joueurs recrutés par l'OM lors du mercato estival, à savoir Samuel Gigot, Isaak Touré, Chancel Mbemba, Ruben Blanco, Jonathan Clauss, Nuno Tavares, Jordan Veretout, Luis Suarez, Alexis Sanchez, Issa Kaboré et Eric Bailly. Comme l'été dernier, Pablo Longoria était sur tous les fronts et permet à Igor Tudor de compter sur une effectif pléthorique pour la Ligue des champions. Le travail du président de l'OM sur le marché des transferts porte donc ses fruits. Très impliqué sur le mercato en tant qu'ancien responsable du recrutement, à Marseille et ailleurs, Longoria a fait la différence dans de nombreux dossiers.

Clauss a «senti que Longoria voulait faire de Marseille un club encore plus grand»

C'est notamment le cas du transfert de Jonathan Clauss. Dans les colonnes du Parisien, l'ancien Lensois se confiait sur la façon dont Pablo Longoria l'avait convaincu. « Quand il m’a appelé, j’ai senti qu’il voulait faire de Marseille, qui est déjà un grand club, un club encore plus grand (il répète, geste à l’appui). Il me disait : "Quand je vois ton jeu, j’ai l’impression que tu en veux encore plus." Et moi, j’ai appris à être comme ça depuis petit : à partir du moment où j’ai eu la chance de gratter un petit niveau par-ci par-là, j’ai pris goût à vouloir encore grimper. Évidemment, l’échelle est différente : lui est président, moi joueur », assurait l'international français.

«La conversion a été fluide et simple»

Même cas de figure pour Eric Bailly. Prêté par Manchester United, l'international ivoirien a été séduit par le discours de Pablo Longoria. « Je le connaissais seulement comme président de l'OM, pas en tant que personne. Lors de son appel, il m'a parlé de mon passage à Villarreal, de plein de choses que je faisais là-bas. Il m'a raconté des secrets auxquels je ne m'attendais pas. Je me suis dit : "Je ne le connais pas, mais comment sait-il tout ça ?" Après il m'a expliqué qu'il était ami intime de mon ancien entraîneur Marcelino. La conversion a été fluide et simple. Ça m'a donné encore plus envie de venir », expliquait-il dans les colonnes de La Provence.

Le travail de l'ombre pour Alexis Sanchez

Mais le gros coup de l'été fut l'arrivée d'Alexis Sanchez, qui avait précédemment rompu son contrat avec l'Inter Milan. Et cette fois-ci, c'est Pablo Longoria lui-même qui se confiait sur ses méthodes de travail dans ce dossier : « C’est un travail d’équipe et de patience pour dire la vérité. Je tiens à remercier Alexis et son agent, Fernando Felicevich, pour leur patience. Il y avait des journées avec beaucoup de coups de téléphone On avait déjà commencé l’année dernière. Comment est Alexis, qu’est-ce qu’il en pense, quel sera son avenir ? C’était une bataille avec Ribalta. On a commencé sérieusement au mois de juin. C’était très clair pour Alexis, donc c’était plus facile pour nous. C’était long, mais il y a eu beaucoup de confiance entre nous tous ».

Articles liés