Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Bis repetita pour Ronald Koeman en janvier ?

Faute de moyens nécessaires et n’étant pas parvenu à suffisamment dégraisser l’effectif en amont lors du dernier mercato, le FC Barcelone n’a pas pu mener à bien les opérations Memphis Depay et Eric Garcia. Mais ce ne serait que partie remise, à l’été prochain ?

Josep Maria Bartomeu avait fait des promesses en mars dernier. Malgré la crise sanitaire qui commençait tout juste à toucher le monde du football, le désormais ex-président du FC Barcelone assurait aux socios blaugrana que « le Barça sera sur le marché, disposé à effectuer les opérations qu'il jugera appropriées. Bien sûr, nous aurons la capacité. Je le répète, nous sommes le club qui a le plus de revenus dans le monde ». Quelques mois plus tard, Bartomeu revenait sur ses paroles et assurait que le FC Barcelone s’était retiré de l’opération Lautaro Martinez, le club ne pouvant pas trouver d’accord avec l’Inter pour celui qui était censé prendre la succession de Luis Suarez. Et pendant la totalité du mercato, le FC Barcelone a dû bricoler et se séparer pour presque rien de certains cadres. Seul Sergiño Dest a débarqué après une opération effectuée cet été, les Pedri, Francisco Trincao et Matheus Fernandes ayant été recrutés l’hiver dernier. Et les priorités de Ronald Koeman, en les personnes de Memphis Depay et Eric Garcia n’ont pas pu être présentées au Camp Nou.

Garcia et Depay, des dossiers à deux vitesses

Cependant, d’après Mundo Deportivo, malgré l’échec connu par le FC Barcelone pour l’attaquant de l’OL et le défenseur de Manchester City, tous deux contractuellement liés à leurs clubs jusqu’en juin prochain, ils pourraient débarquer dès cet hiver. En effet, la stratégie du Barça consisterait en dégraisser son effectif dans les prochaines semaines afin de pouvoir lancer une offensive dès le mois de janvier pour Memphis Depay et Eric Garcia. Si aucune vente n’avait lieu d’ici-là, le club blaugrana déciderait malgré tout de garder le contact avec l’environnement des deux joueurs dans l’optique de parvenir à un accord pour une arrivée libre à la fin de leurs contrats. L’option d’un accord pour des opérations à prix réduites n’est pas à écarter selon le média catalan, mais tout reposerait exclusivement sur des ventes pas certaines à ce jour.

Articles liés