Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : L’avenir de Loïc Perrin est déjà tout tracé !

La rencontre de Coupe de France face au PSG (défaite 1-0) devrait être le dernier match de Loïc Perrin. Le joueur de l’ASSE devrait annoncer prochainement sa retraite avant possiblement de se lancer dans une carrière de dirigeant.

Loïc Perrin se faisait une joie de disputer la finale de la Coupe de France face au PSG. Un match particulier pour le joueur présent à l’ASSE depuis 1997 et qui voit son contrat arriver à son terme le 31 juillet. Un ultime rendez-vous qui aurait pu finir sous les triomphes et qui a terminé dans les larmes. Tout a basculé à la 31ème minute lorsque Loïc Perrin a taclé dangereusement Kylian Mbappé. Après avoir visionné l’action sur son écran de contrôle, l’arbitre a sorti le carton rouge. Au bord des larmes, le capitaine des Verts s’est rendu au vestiaire la tête basse. Une image qui pourrait bien clore l’aventure de Loïc Perrin à l’ASSE en tant que joueur...

Perrin devrait arrêter sa carrière sportive…

« Mon dernier match avec l’ASSE ? C'est possible que cela soit mon dernier match » avait déclaré ce jeudi Loïc Perrin. Le défenseur a donc clairement laissé entendre que cette finale de Coupe de France face au PSG serait le dernier match de sa longue carrière. Ce dimanche, L’Equipe indique que le joueur de 34 ans devrait prochainement prendre sa retraite. Toutefois, cette annonce n’interviendra pas cette semaine car il souhaiterait digérer son expulsion et présenter ses excuses à Kylian Mbappé avant de s’exprimer publiquement. Une information qui ne fait que confirmer ce que tout le monde pressentait. Dès vendredi, Jessy Moulin avait vendu la mèche  : « On aura le temps de lui dire en quatre yeux mais il n’y a personne qui pourra lui en vouloir quand on voit sa carrière. Il est exemplaire, dans tous les domaines. C’était un leader toute sa carrière par ses qualités sur le terrain. C’est un vrai stéphanois qui nous quitte et ça fait beaucoup de peine de savoir qu’il ne sera plus à côté de nous dans le vestiaire. Mais j’espère qu’il restera proche de nous et il sait de toute façon que toute l’équipe l’aime très fort. » Président du conseil de surveillance, Bernard Caïazzo a également tenu à rendre hommage à Loïc Perrin : « C’est un mec formidable. Il a fait toute sa carrière à l’ASSE quand certains changent de club pour quelques euros de plus (…) Dans un monde d’argent, je considère que Perrin est un exemple pour tous » a-t-il déclaré dans un entretien accordé à But Football Club. Le défenseur ne devrait donc plus fouler les pelouses des terrains de football, mais pourrait rester à l’ASSE dans un rôle bien différent.

… Pour entamer une carrière de dirigeant ?

« J’ai attaqué une formation sur deux ans qui me permet de connaître le fonctionnement d’une organisation sportive, en l’occurrence un club. Là où je me verrais le plus, c’est dans la direction sportive. Pas sur le terrain en tant que coach. Ce n’est pas ce qui m’attire aujourd’hui. Après, ça pourra peut-être changer » déclarait en février 2019 Loïc Perrin au moment d’évoquer son après-carrière. Un souhait qui pourrait se réaliser puisqu’une clause présente dans le contrat du joueur engage le club stéphanois à l’intégrer au secteur professionnel. Selon les informations de L’Equipe, Loïc Perrin devrait prochainement découvrir différents services du club et entamer des études au centre de droit et d’économie du sport à Limoges afin de se préparer à sa nouvelle vie. En tout cas, Bernard Caïazzo a une idée bien précise du prochain rôle de Loïc Perrin : « Le plus grand des hommages, c’est de l’aider à devenir un grand dirigeant de l’ASSE. Et pourquoi pas un jour son président ? Il en a les capacités, les valeurs humaines. Il faut le former pendant le temps nécessaire. Roland Romeyer a cette envie-là lui aussi, Claude Puel également. Ils partagent les mêmes valeurs » a-t-il indiqué à But Football Club. Un poste qui répondrait à ses désirs et qui lui permettrait de rester au sein de son club de cœur. Loïc Perrin pourrait donc intégrer prochainement l’organigramme de l’ASSE et avoir un destin à la Dominique Rocheteau, ancienne gloire de Saint-Etienne qui a parfaitement réussi sa reconversion.

Articles liés