Foot - Mercato - ASSE
Mercato - ASSE : La vente du club a encore capoté, Romeyer lâche une déclaration invraisemblable
Dan Marciano

L'ASSE ne passera pas sous pavillon américain. Intéressé par le club stéphanois, David Blitzer ne succèdera pas à Roland Romeyer et Bernard Caïazzo à la tête de l'équipe. Selon Romain Molina, les deux dirigeants seraient pleinement responsables de cette situation. Le journaliste a dévoilé les raisons de cet échec et a fait d'incroyables révélations sur les négociations.

L'ASSE est officiellement en vente depuis avril 2021. Mais plus d'un an après, le club stéphanois est au même stade. Roland Romeyer et Bernard Caïazzo sont toujours en place, même si ce dernier a dernièrement pris du recul, s'installant à Dubaï. Ces derniers mois, plusieurs investisseurs se sont présentés afin de se renseigner sur l'équipe française. Le dernier en date, David Blitzer. Co-propriétaire de Crystal Palace, ce milliardaire américain était prêt à investir au sein de l'ASSE, malgré la la descente en Ligue 2. Dernièrement, il avait envoyé une délégation à Saint-Etienne afin de visiter les installations du club. Selon ses proches, Blitzer aurait, par la suite, transmis une proposition à Romeyer et Caïazzo. Une offre qui n'a jamais été acceptée. « La période de négociation exclusive, qui avait débuté voici 45 jours, a pris fin à minuit dans la nuit de jeudi à vendredi sans aboutir à un accord (...) Elle n'a pas été prolongée. Le processus de vente se poursuit» a confié un proche des deux responsables.

Les négociations avec Blitzer stoppées

Comme le confirme Romain Molina sur son compte Twitter, David Blitzer ne devrait pas se rendre à Saint-Etienne, même si l'éventualité d'une contre-proposition de la part de Romeyer et Caïazzo avait été évoquée. Selon le journaliste, la direction actuelle serait pleinement responsable de cet échec. « Si le groupe Blitzer communique sur ce qui s'est vraiment passé, je ne vois pas comment les dirigeants peuvent rester en poste. C'est trop insultant » a écrit Molina, avant de donner des précisions sur les négociations.

Cette déclaration improbable de Romeyer sur les supporters

Selon Molina, Roland Romeyer aurait été insultant durant les discussions avec le clan Blitzer, n'hésitant pas à s'en prendre aux supporters de l'ASSE. « On va gagner trois matchs, et les fans vont nous sucer à nouveau » aurait prononcé le président du directoire. Lassé par le comportement des dirigeants stéphanois, l'investisseur américain aurait décidé de tourner la page.

Blitzer vise d'autres clubs en France

Officiellement, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo recherchent un nouvel actionnaire. Quant à David Blitzer, il pourrait, tout de même, investir en France. Selon le journaliste, l'Américain aurait des demandes d'autres clubs tricolores. Le nom de ces équipes n'ont pas été dévoilé par Romain Molina. Alors que la nouvelle saison débute dans les prochains jours, l'ASSE s'engouffre dans un chemin tortueux et dangereux. « Si Saint-Étienne reste en L2 et s’il n’y a pas 20 à 30 millions d'euros qui vont être mis, tu es proche de dépôt de bilan l’année prochaine » avait confié le journaliste.

Articles liés