Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Claude Puel annonce la couleur pour le mercato d'hiver !

L'ASSE s'apprête à vivre un mercato d'hiver crucial qui pourrait décider de son maintien en Ligue 1. D'autant plus que la CAN va priver les Verts de plusieurs cadres pendant quelques matches. Une situation dont Claude Puel a parfaitement conscience, même si le manager des Verts sait aussi qu'il va devoir gérer le mercato avec des moyens limités.

Englué à la 19e place de Ligue 1, l'AS Saint-Etienne doit se battre pour son maintien dans l'élite après un début de saison très compliqué qui a vu les Verts attendre la 13e journée pour remporter leur premier match. Une victoire arrachée contre Clermont avec deux buts dans le temps additionnel (3-2). Il faut dire que l'ASSE, en proie d'importants soucis financiers, n'a pas pu se renforcer cet été. Seul Ignacio Ramirez a débarqué dans les dernières secondes du mercato. Mais l'attaquant uruguayen, prêté par Liverpool Fútbol Club de Montevideo, peine à s'imposer et joue très peu. Par conséquent, Claude Puel ne peut pas réellement s'appuyer sur des renforts. Mais cet hiver, cela pourrait être différent. Au micro de France Bleu, Jean-François Soucasse, président exécutif de l'ASSE, se montrait effectivement ambitieux pour l'arrivée de plusieurs joueurs au mois de janvier. « Notre équipe actuelle montre du caractère, des ressources mais aussi des fragilités. Bien évidemment, le club souhaite être actif pour ce mercato. Des profils ont été ciblés, des contacts pris. On a évidemment à cœur de pouvoir amener plus de conforts et de solutions à cette équipe pour assurer cet objectif qui est le nôtre, assurer le maintien », assurait-il. Un discours rassurant, bien que Claude Puel soit également conscient de la réalité économique du club du Forez.

«On sera actifs au mercato, mais...»

En effet, dans une interview accordée à L'EquipeClaude Puel a été invité à réagir aux propos de Jean-François Soucasse. Et le manager des Verts ramène tout le monde à la réalité. « Oui, mais à quel degré ? J’aime être terre à terre. On veut essayer de recruter et on en a besoin. Mais étant donné notre enveloppe, on va s’appuyer sur des prêts. J’espère qu’on trouvera deux, trois oiseaux rares qui permettront de donner confiance à l’équipe, pour avancer », assure-t-il. Et pourtant, l'ASSE va être dans l'obligation de se renforcer puisque le club se lourdement impacté par la CAN. Denis Bouanga (Gabon), Wahbi Khazri (Tunisie), Saïdou Sow (Guinée), Harold Moukoudi et Yvan Neyou (Cameroun), voire Madhi Camara, courtisé par la Gambie et Zaydou Youssouf, par les Comores, seront concernés par cette compétition qui se déroulera du 9 janvier au 6 février. Les Verts seront donc privés de plusieurs cadres ce qui risque de poser problème dans la course au maintien. « Je ne suis plus dans cette disposition. Je suis dans une position de combat. Oui, on sera actifs au mercato. Mais les prêts arrivent souvent au dernier moment. Leur marché est toujours particulier. Il faut avoir des opportunités », assure ainsi Claude Puel avant d'être relancé sur les postes à renforcer en priorité. Et le manager de l'ASSE s'inquiète notamment de la perte de Wahbi Khazri, déjà auteur de 7 buts depuis le début de saison. « On va perdre Wahbi (Khazri, qui devrait être sélectionné avec la Tunisie)… On regardera dans les clubs qui ont un large effectif », conclut Puel qui semble donc inquiet de la situation à l'approche du mercato d'hiver.

Articles liés