Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Romeyer reçoit une réponse claire dans ce dossier brûlant !

Membre du bureau exécutif du FC Zamalek, Ibrahim Abdullah a répondu à Roland Romeyer. Le président du directoire de l’ASSE n’avait pas hésité à lancer un ultimatum au club égyptien au sujet de Mostafa Mohamed.

Le feuilleton Mostafa Mohamed devrait trouver son épilogue dans les prochaines heures. A la recherche d’un attaquant lors de ce mercato hivernal, l’ASSE a jeté son dévolu sur Mostafa Mohamed (23 ans) après l’échec de la piste Islam Slimani. Comme annoncé par le 10 Sport en exclusivité le 28 décembre, le responsable de la cellule de recrutement, Jean-Luc Buisine, s’est rendu en Egypte afin de négocier le transfert du joueur du FC Zamalek. L’optimisme régnait dans ce dossier, mais les exigences de la formation égyptienne compliquent sérieusement les négociations. Selon nos informations exclusives du 13 janvier, l’ASSE a formulé une offre pour tenter de recruter Mostafa Mohamed, mais le FC Zamalek refuse de libérer son joueur à moins qu’une offre de 5M$ (environ 4,1M€) arrive sur la table des dirigeants.

« Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir et nous donnons 48h à Zamalek »

Président du directoire de l'ASSE, Roland Romeyer a donné un entretien à la chaine égyptienne Al-Nahar afin de faire le point sur ce dossier Mohamed et détailler l’offre transmise au FC Zamalek. « Nous avons fait une offre à 4M$. Zamalek ont demandé 5M$. La dernière offre transmise est bien de 5M$ avec certains bonus. Mais nous voulons payer en 2 fois. 3M$ à la signature, 2M$ l’année prochaine. Nous voulons signer à Mohamed un contrat de 4 ans et demi. S’il nous rejoint, il y aura un 20% à la revente pour Zamalek. Mostafa améliorera son niveau chez nous et deviendra un grand joueur. Il pourra rejoindre les plus grands clubs européens » a déclaré le dirigeant stéphanois. Mais alors que les négociations durent depuis des semaines, Romeyer a lancé un ultimatum aux responsables égyptiens. « Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir et nous donnons 48h à Zamalek ». Autrement dit, s'il ne parvient pas à trouver un accord avec le FC Zamalek, le club du Forez mettra de côté ce dossier et se penchera sur d’autres joueurs. Lors de son entretien, Roland Romeyer semblait remonté contre certaines personnes qui lui auraient mis des bâtons dans les roues : « Il y a des gens qui ont demandé une commission pour nous faciliter le processus de transfert de Mostafa Mohamed, et je serai obligé de nommer ces personnes si nous n'arrivons pas à boucler l'accord ». Seulement quelques heures après la sortie du dirigeant de l'ASSE, le FC Zamalek a tenu à exprimer son point de vue dans ce dossier.

« La pression qui va s'exercer sur le club Zamalek ne nous fera pas accepter des offres non compatibles »

Membre du bureau exécutif du FC Zamalek, Ibrahim Abdullah a répondu au dirigeant stéphanois sur la chaîne Al-Nahar. « La pression qui va s'exercer sur le club Zamalek ne nous fera pas accepter des offres non compatibles avec Zamalek ou Mustafa Mohamed , nous ne vendons pas un joueur en plusieurs fois. Nous avons demandé 5 millions de dollars en cash à Saint Etienne et un million et demi de dollars de bonus divisé par 500 mille dollars s'ils se qualifiaient pour la Ligue des champions, 500 mille dollars s'ils se qualifiaient pour la Ligue Europa, et 500 mille dollars si Mustafa marquait 10 buts dans la saison. Les responsables de Saint Etienne nous ont répondu le même jour sans ce que nous avions convenu. Nous les avons contactés à nouveau et nous avons offert 5 millions de dollars sur la base du désir de professionnalisme de Mustafa Muhammad. Nous avons renoncé à 500 000 $ de bonus s'ils se qualifiaient pour la Ligue des champions, et aussi à 500 000 $ s'ils se qualifiaient pour la Ligue Europa. Nous avons fixé un délai de 5 jours pour nous répondre, et après la fin de cette période, nous leur avons envoyé un e-mail officiel, et leur avons dit que si nous ne nous répondions pas à la fin de la journée, nous considérerons que vous n'avez aucune envie d'acheter le joueur, et que par conséquent Zamalek n'a aucune envie de vendre Mustafa (…) Le conseil d'administration de Zamalek ne se tordra pas le bras en vendant Mustafa Mohamed » a-t-il déclaré dans des propos rapportés par le média Btolat. Le dossier Mostafa Mohamed est dans l'impasse et l’ASSE  pourrait vite se concentrer sur d’autres profils.

Articles liés