Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Rothen : «Avoir un Ramos à 60%, je ne vois pas l'intérêt»

Pour le10sport.com, Jérôme Rothen s'est prononcé sur la situation de Sergio Ramos qui n'a toujours pas disputé la moindre minute cette saison. Et l'ancien numéro 25 du PSG ne cache pas son inquiétude concernant le défenseur espagnol.

Cet été, le PSG a décidé de frapper très fort pour se renforcer avec notamment le recrutement de Sergio Ramos. Cependant, les débuts du défenseur espagnol se font toujours attendre. Arrivé blessé, l'ancien capitaine du Real Madrid a suivi un programme de reprise particulier avant de rechuter avec une doubleur au mollet qui retarde encore ses débuts. Il y a quelques jours, le PSG faisait un point par le biais d'un communiqué expliquant que « dans son processus de reconditionnement physique, une gêne au mollet est apparue la semaine dernière et qui a nécessité une adaptation de sa charge de travail. Il reprendra à partir de la semaine prochaine sa préparation individuelle sur le terrain. » Par conséquent, il va encore falloir attendre quelques matches avant de voir Sergio Ramos porter le maillot du PSG. Une situation qui ne semble pas préoccuper Mauricio Pochettino. « Je ne suis pas inquiet, il ne sera pas là pour le premier match de Ligue des champions mais il va nous aider rapidement », confiait l'entraîneur du PSG en conférence de presse. Des propos qui ne rassurent pas Jérôme Rothen. Contacté par le10sport.com, le consultant RMC affiche ses doutes.

«Le joueur qui a un rôle important dans un vestiaire, si sur le terrain il n'est pas bon, tu ne l'écoutes pas»

« Le constat aujourd'hui il est que le joueur est arrivé blessé et il a encore rechuté. Il a eu une dernière saison compliquée avec seulement une quinzaine de matches disputés (21 matches la saison dernière avec le Real Madrid, mais seulement 5 en 2021, ndlr). Le Real Madrid, pour pleins de raisons ne l'a pas prolongé. Il n'a pas été appelé pour l'Euro avec l'Espagne. Il y a des signes qui ne trompent pas. On a le droit de se poser la question. Et le constat m'inquiète. Et si j'étais les dirigeants ou l'entraîneur, ou même ses coéquipiers, j'aurais la même inquiétude. Je me dirais "à son âge, quand tu vois ses pépins physiques depuis un an, est-ce qu'il va retrouver son meilleur niveau'" », nous confie Jérôme Rothen qui ajoute qu'au-delà de se l'aspect sportif, le leadership de Sergio Ramos pourrait être mis à mal s'il joue peu. « Avoir un Ramos à 60%, je ne vois pas l'intérêt. Ramos tu l'as pour qu'il soit bon sur le terrain et qu'il soit aussi performant que dans ses grandes années du Real. Et surtout qu'il t'apporte cette aura dans le vestiaire, cette envie de gagner, cet esprit compétiteur... ça je n'ai aucun doute là-dessus, mais s'il est à 60% sur le terrain ou qu'il rate beaucoup de matches, comment il peut avoir un rôle important dans le vestiaire ? C'est impossible ! J'ai joué dans des équipes ambitieuses, et le joueur, quel qu'il soit, qui a un rôle important dans un vestiaire, si sur le terrain il n'est pas bon, tu ne l'écoutes pas », conclut l'ancien joueur du PSG.

Articles liés