Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Riolo lâche une bombe sur un projet du Qatar !

Alors que la polémique enfle autour de la chanson d'entrée sur la pelouse du Parc des Princes, Daniel Riolo assure que le PSG va revenir sur sa décision et rapidement revenir à Phil Collins.

Après quasiment 30 ans, Phil Collins va-t-il prendre du recul au PSG. En effet, alors que son désormais célèbre « Who Said I Would » accompagnait les joueurs en entrant sur la pelouse du Parc des Princes, la direction du PSG a décidé d'innover en utilisant le son « Intro » de DJ Snake, joué au début de ses concerts lors de sa tournée accompagnant son disque « Carte Blanche » sorti en 2019. Forcément, cette décision n'a pas manqué de faire polémique auprès des supporters historiques du PSG. A tel point que DJ Snake a répondu et se dédouanant de toute responsabilité dans le choix de la direction parisienne. Et visiblement, l'ampleur de la polémique a fait réfléchir le PSG qui devrait faire machine arrière à en croire Daniel Riolo.

«Je peux vous affirmer qu’à 90%, c’est terminé pour DJ Snake»

« Les ultras parisiens sont évidemment contre cette décision. Ce qu’ils se reprochent, et ils vont rectifier, c’est de ne pas avoir été assez clairs, d’avoir été mal compris. Je peux vous affirmer qu’à 90%, c’est terminé pour DJ Snake. Phil Collins va revenir. Parce que les ultras ne supportent pas ce qui a été fait et ils ne l’accepteront jamais. Ce souci en a réveillé d’autres. Les ultras veulent bien accepter la politique commerciale, mais ils se demandent pourquoi le club s’attaquent aux fondamentaux: le maillot, la musique d’entrée… Pourquoi faire ça pour emmerder les supporters et les anciens ? Aux États-Unis ou en Asie, il va peut-être y avoir quelques fans qui vont acheter la musique de DJ Snake ou qui vont penser que le club est super moderne. Mais au fond, qu’est-ce que ça va réellement apporter ? On parle de modernité mais imagine que DJ Snake ne vende plus un disque dans cinq ans, parce qu’il passe de mode, on rechange à nouveau ? Phil Collins a traversé le temps et c’est une instru un peu neutre, appuie Riolo. Moi-même, qui allais beaucoup au Parc, j’ai mis pas mal de temps à savoir que c’était Phil Collins et même quel morceau c’était parce que c’est un live de concert. C’est le mec de la sono du Parc, au début des années 1990, qui a fait une sorte de mix. Ça avait créé l’histoire à un moment où le mouvement ultra était encore balbutiant en France, à Paris ou ailleurs. Là, DJ Snake ne va rien créer du tout. Ça peut vite devenir démoder son affaire », confie le journaliste RMC au micro de l'After Foot.

Articles liés