Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Le grand changement au Parc des Princes ne passe pas !

Alors que le PSG a annoncé qu’il allait changer la musique d’entrée de ses joueurs au Parc des Princes, les réactions à cette nouvelle ne sont clairement pas positives.

Le Paris Saint-Germain est entré dans une nouvelle ère aussi bien sportive que médiatique en 2011 et, logiquement, cela s’est accompagné de grands changements. Le design du maillot du club a parfois été quelque peu revu, tout comme l’écusson du club ou encore le naming du centre d’entrainement avant un déménagement à Poissy. Et tandis que le spectre d’un changement de stade flotte parfois dans l’air, le Parc des Princes ne pouvant pas être suffisamment agrandi, un premier gros changement touchant au stade a été effectué par la direction du PSG. Précisément, il s’agit de la musique d’entrée des joueurs. Jusque-là, les Parisiens entraient sur la pelouse au son de Phil Collins et de son titre « Who Said I Would ». Mais cela est désormais terminé ! Comme ce fut le cas face à Strasbourg, les joueurs du PSG seront désormais accompagnés par une « Intro » signée DJ Snake, un son joué au début de ses concerts lors de sa tournée accompagnant son disque « Carte Blanche » sorti en 2019.

Dans un sondage, plus de 80% des supporters ne valident pas le changement de musique

Il s’agir là d’un changement radical de la part du PSG, mais pleinement assumé par son directeur directeur de la diversification. « Ce n’était pas une erreur. Que l’on soit très attaché à ce son [de Phil Collins], je l’entends, et notre volonté n’est pas de l’éliminer de tous nos matchs. Mais pourquoi ne pourrait-on pas avoir le Go West ou le Phil Collins lors de l’arrivée des joueurs pour l’échauffement. J’ai eu beaucoup de retours positifs de gens qui ont apprécié le morceau », assure Fabien Allègre au Parisien ce samedi. « On fera des réglages… Mais n’empêchons pas le club de poursuive sa route, sans renier son passé. Si on avait eu ce même raisonnement pour tout ce qu’on a fait depuis dix ans, à commencer par un des signes les plus importants qui est le maillot, on n’en serait pas là où on est aujourd’hui », poursuit-il en expliquant par ailleurs avoir mené « une vraie concertation » avec des supporters, dont des représentants du CUP.

L’ambition derrière ce changement musical est clair selon Fabien Allègre : mettre en avant la production musicale francilienne. C’est précisément dans ce cadre qu’entre DJ Snake, artiste international mais revendiquant fièrement son côté supporter du PSG, lui qui est originaire du Val-d’Oise. Seulement voilà, l'idée est difficilement acceptée par le public parisien. Sur les réseaux sociaux, une partie des supporters ne se montre pas tendre face à ce choix du PSG. Pour eux, le son de Phil Collins fait partie du patrimoine du club et ne doit pas être touché ni enlevé. Même le fait qu’il soit relégué au rang de musique à l’échauffement ne convient pas à certains. De son côté, France Bleu Paris a lancé un sondage sur son compte Twitter. À la question de savoir si le PSG a raison d’enlever « Who Said I Would », le « NON » l’emporte à un peu plus de 80%.

Une minorité plus silencieuse valide

Pour sa part, Daniel Riolo est clairement sorti de ses gonds sur son compte Twitter, fustigeant dans plusieurs tweets cette nouvelle décision du PSG. « Ça n’était pas une erreur … un mensonge oui. Fabien Allègre marketing PSG assume insulter un bout d’histoire du club. On efface Phil Collins. Les Supp du PSG et pas que les Ultras vont accepter ça ? Et DJ Snake qui se dit Supp du club devrait lui même refuser une telle honte ! Ce genre de délires marketing ont été essayés dans pas mal de clubs. OM, Bordeaux par ex. Les supp n’ont pas accepté. Curieux de voir ce que vont faire ceux du PSG. Derrière cette décision il y a l’affirmation d’une tendance au wokisme. La cancel culture fait des ravages dans tous les secteurs … et c’est aussi pour ça que ça va être accepté sans trop de difficultés. Ceux qui veulent garder Phil Collins seront bientôt traités de facho… Pas un Supp de l’OM n’écouterait Van Halen chez lui, pas un Supp de Lens ne va se passer un album de Pierre Bachelet… c’est juste des bouts d’histoire. À respecter… », a écrit le consultant de RMC Sport.

Néanmoins, au milieu de ces critiques, bruyantes et visiblement majoritaires pour l’instant, il convient de noter que certains sont plutôt satisfaits de ce changement. Que ce soit pour des questions de goûts musicaux, voir un artiste francilien être mis en avant par le club parisien, ou si ce n’est par simple satisfaction de changement, certains sont ravis de cette nouvelle ambiance musicale. Il est d’ailleurs notable qu’il s’agit dans ces cas là de jeunes supporters, preuve une fois de plus d’un certain choc de générations au sein même des fans du PSG comme ce fut par exemple le cas avec le dernier maillot domicile parisien, arborant notamment le logo Jumpman sans la bande rouge. Quoi qu’il en soit, à moins d’un revirement de position de la part du PSG dans les prochaines heures, ce débat risque de continuer à enflammer sur les réseaux sociaux et dans les médias. Et ce avant que cela soit finalement accepté par la force de l’habitude, tout changement de taille étant déconcertant au début avant de s’imposer.

Articles liés