Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM - Polémique : Neymar, Alvaro, Di Maria... Le PSG et l'OM changent de stratégie !

Alors que le Classique entre l'OM et le PSG fait encore parler avec l'affaire Neymar/Alvaro Gonzalez et le crachat d'Angel Di Maria, les deux clubs auraient décidé de prôner l'apaisement dans ces dossiers.

La victoire de l'OM sur la pelouse du PSG (1-0) a rapidement été éclipsée par les polémiques qui ont suivi le match. Neymar accuse notamment Alvaro Gonzalez d'avoir tenu des propos racistes à son égard durant la partie, une version qui semble se confirmer au fil des jours avec les témoignages de plusieurs spécialistes à l'étranger. Trois experts brésiliens ont en effet indiqué sur TV Globo que le défenseur de l'OM avait bien prononcé le mot « mono » en espagnol, signifiant « singe », tandis que Francisco Miguel Mendoza Vela, expert au centre d'attention personnalisée en psychologie et en éducation (Cappe) de Madrid, a pour sa part confirmé au Parisien qu'Alvaro Gonzalez avait traité Neymar de « mierda de mono (merde de singe) ». Mais coup de théâtre lundi soir. Le journaliste de la COPE Javier Gomez a assuré que l'Olympique de Marseille avait en sa possession des images sur lesquels on aperçoit Neymar traiter Hiroki Sakai de « Chinois de merde ». Une source proche du club phocéen a confirmé la tendance à l'AFP, mais le PSG reste confiant malgré ces contre-accusations puisqu'une autre source proche du Paris Saint-Germain a dénoncé des allégations sans aucune valeur faite par un journaliste « sans doute téléguidé par Marseille ». Le Classique entre le PSG et l'OM se poursuit donc par médias interposés, alors qu'Angel Di Maria est également pointé du doigt pour son crachat en direction d'Alvaro.

Le PSG et l'OM prônent l'apaisement

Mais les deux clubs en auraient assez de ce climat tendu comme l'explique RMC ce mercredi. En effet, les dirigeants parisiens et marseillais prôneraient désormais l'apaisement dans leurs échanges avec les instructeurs de la commission de discipline de la LFP. Ainsi, le PSG et l'OM ne devraient plus communiquer sur les différentes polémiques liées à la rencontre du 13 septembre. « L’OM et le PSG ont adopté une attitude plus responsable et plus calme. Ils veulent montrer une autre image et c’est plus appréciable », indique une source proche du dossier à RMC. En attendant d'en savoir plus dans l'affaire Neymar/Alvaro Gonzalez, la commission de discipline se prononcera ce mercredi soir au sujet d'Angel Di Maria. L'Argentin risque jusqu'à six matches de suspension pour son geste.

Articles liés