Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM - Polémique : Cette nouvelle révélation qui relance l'affaire Neymar/Alvaro Gonzalez !

Alors qu'aucun média n'avait jusqu'ici confirmé les accusations de Neymar envers Avaro Gonzalez, plusieurs spécialistes ont affirmé sur Globo Esporte que le défenseur de l'OM aurait bel et bien proféré des insultes racistes à la star du PSG.

Une semaine après, le Classique entre le PSG et l'OM (0-1) est toujours au cœur de l'actualité, mais ce n'est malheureusement pas le résultat du match qui fait parler. Expulsé en fin de partie après avoir asséné un petit coup derrière la tête d'Alvaro Gonzalez, Neymar accuse le défenseur de l'OM d'avoir tenu des propos racistes à son égard, ce que nie l'Espagnol. Jusqu'ici, personne n'avait été en mesure de valider les accusations du Brésilien. Téléfoot la chaîne a assuré ne pas disposer des images et des extraits sonores nécessaires pour prendre position tandis que BeIN Sports Arabics a de son côté filmé les scènes en questions sous différents angles, mais aucune conclusion n'est encore sortie. La LFP a décidé d'instruire le dossier afin de prendre son temps avant de rendre son verdict, et en attendant, plusieurs experts prennent position sur l'affaire. Il y a quelques jours, Le Parisien avait notamment approché Francisco Miguel Mendoza Vela, un Espagnol expert en lecture labiale au centre d'attention personnalisée en psychologie et en éducation (Cappe) de Madrid, qui n'avait décelé aucun propos raciste d'Alvaro Gonzalez à l'égard de Neymar sur les images qui lui étaient présentées. Mais ce dimanche, un nouveau rebondissement vient relancer la polémique.

« Alvaro Gonzalez prononce le mot « mono » en espagnol » assure un spécialiste

TV Globo a également voulu apporter la lumière sur l'affaire Neymar/Alvaro Gonzalez, et cela risque de porter préjudice au défenseur espagnol. Le média brésilien a réuni trois professionnels spécialisés dans la lecture labiale afin d'analyser les images disponibles de la rencontre opposant le PSG et l'OM : Luis Felipe Ramos, qui fait partie de l'Association des sourds de Rio de Janeiro, accompagné par Felipe Oliver et Mikel Vidal, traducteurs de livres qui travaillent pour l'Institut national de l'éducation des sourds au Brésil. Et selon eux, Alvaro Gonzalez aurait bien tenu des propos racistes durant la rencontre. « Il prononce le mot « mono » en espagnol (« singe » en français, NDLR), au moment où il parle et tourne la tête. Nous n'avons pas pu, par exemple, comprendre ce qu'il dit avant de prononcer le mot «mono». Mais le «mono» (singe, en français) était un mot sur lequel nous étions d'accord au moment de faire le travail de lecture labiale », explique Felipe Oliver. Par ailleurs, les spécialistes invités par TV Globo confirment que Neymar a de son côté proféré des insultes homophobes comme cela avait été révélé en début de semaine par une chaîne espagnole.

Articles liés