Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM - clash : Nouvelle révélation fracassante sur l'affaire Neymar/Gonzalez !

Lors du Classique entre le PSG et l'OM le 13 septembre, Alvaro Gonzalez aurait proféré des insultes racistes à l'encontre de Neymar. Après avoir fait analyser les images par un spécialiste, Le Parisien a confirmé que le défenseur de l'OM avait bien employé le terme « singe » lors de son altercation avec la star brésilienne. 

Lors du dernier Classique entre le PSG et l'OM (le 13 septembre), les joueurs ont eu du mal à garder leur sang froid. En effet, l'arbitre de la rencontre a sorti à la fois 10 cartons jaunes et 5 cartons rouges pour calmer les ardeurs des acteurs de la rencontre. Expulsé dans les derniers instants de la partie, Neymar a asséné un coup derrière la tête d'Alvaro Gonzalez. Un geste qu'il justifie par des propos racistes que lui aurait proféré le défenseur de l'OM. Après analyse des images du match, TV Globo a pu confirmer les dires de Neymar. Selon la chaine brésilienne, Alvaro Gonzalez aurait bien utilisé le mot « singe » pour qualifier la star du PSG« Il prononce le mot « mono » en espagnol (« singe » en français, NDLR), au moment où il parle et tourne la tête. Nous n'avons pas pu, par exemple, comprendre ce qu'il dit avant de prononcer le mot «mono». Mais le «mono» (singe, en français) était un mot sur lequel nous étions d'accord au moment de faire le travail de lecture labiale », a précisé Felipe Oliver, spécialiste de la lecture labiale sollicité par TV Globo

«Mierda de mono (merde de singe)»

Ce lundi, Le Parisien en a rajouté une couche sur cette affaire. Le média français a également fait appel à un spécialiste pour décrypter les propos d'Alvaro Gonzalez. Et selon Francisco Miguel Mendoza Vela, le défenseur de l'OM a bel et bien proféré des insultes racistes à l'encontre de Neymar« Mierda de mono (merde de singe) », aurait lâché Alvaro Gonzalez. « Il n'y a aucun doute, le message est clair », a affirmé l'expert au centre d'attention personnalisée en psychologie et en éducation (Cappe) de Madrid grâce aux premières images diffusées par Téléfoot

Articles liés