Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM : Le PSG et l'OM sortent du silence après le rebondissement dans l'affaire Neymar/Alvaro !

L'affaire Neymar/Alvaro Gonzalez n'en finit plus de faire parler. Alors que des spécialistes en lecture labiale ont trouvé les images confirmant les propos racistes tenus par le défenseur de l'OM, le club phocéen confirme avoir en sa possession d'autres extraits incriminant cette fois-ci Neymar qui aurait à son tour proféré des insultes racistes à l'égard d'Hiroki Sakai.

En attente de preuves suffisantes, la LFP a décidé de placer en instruction l'affaire opposant Neymar à Alvaro Gonzalez. Et pour cause, le sujet est grave. La star du PSG accuse en effet le défenseur de l'OM d'avoir tenu des propos racistes à son égard à l'occasion du choc entre les clubs. Des accusations que Téléfoot La Chaine, diffuseur de la Ligue 1 en France, a d'abord été incapable de confirmer après avoir étudié les images du match. Toutefois, la chaine brésilienne O Globo a montré d'autres angles de l'altercation entre les deux joueurs à trois spécialistes en lectures labiales. Et il existe un consensus entre les trois, Alvaro Gonzalez « prononce le mot "mono" en espagnol (« singe » en français, NDLR), au moment où il parle et tourne la tête », d'après Felipe Oliver l'un des trois spécialistes sur lesquels s'appuie O Globo. D'ailleurs, Francisco Miguel Mendoza Vela, expert au centre d'attention personnalisée en psychologie et en éducation (Cappe) de Madrid, a confirmé la tendance dans les colonnes du Parisien assurant qu'Alvaro Gonzalez a dit « mierda de mono (merde de singe) » à Neymar. Par conséquent, la version du numéro 10 du PSG semble se confirmer. Mais le Brésilien aussi risque gros.

L'OM confirme avoir les vidéos incriminant Neymar

En effet, en plus d'être accusé d'avoir tenu des propos homophobes, Neymar aurait également proféré des insultes racistes à l'égard d'Hiroki Sakai. Ainsi, le journaliste de la Cadena COPEJavier Gomez, assure que l'OM a en sa possession des images sur lesquelles on aperçoit Neymar traiter Hiroki Sakai de « Chinois de merde ». Le défenseur japonais aurait lui-même averti la service de communication de l'OM juste après le match des propos tenus par le joueur du PSG et le club phocéen aurait retrouvé rapidement les extraits incriminant Neymar. Une information confirmée par une source proche du club phocéen à l'AFP ce mardi comme le rapporte La Nouvelle République. Selon cette source, l'OM aurait donc bien en sa possession des images révélant les propos à caractères racistes tenus par Neymar à deux reprises durant la rencontre. « On ne fait pas de commentaire. On confiera toutes nos expertises et analyses à l'instructeur », ajoute un porte-parole de l'OM cité également par l'AFP. Par conséquent, les Marseillais seraient optimistes avant la nouvelle réunion de la Commission de discipline de la LFP comme le relate Le Parisien.

Le PSG dénonce «un journaliste téléguidé par Marseille»

Et le Paris Saint-Germain dans tout ça ? Et bien, on serait également confiant... Une source proche du club assure à l'AFP qu'une vidéo a été transmise à la Ligue, avec des images qui « éclairent le comportement des joueurs » au sujet des insultes racistes visiblement tenues par Alvaro Gonzalez. En ce qui concerne les nouvelles accusations visant Neymar et ses propos adressés Hiroki Sakai, le PSG y voit une tentative de déstabilisation de l'OM. « Ce sont juste des allégations faites par un journaliste espagnol (Javier Gomez, de la Cadena Cope, NDLR) sans doute téléguidé par Marseille. Pour nous, sans doute, ça n'a aucune valeur. D'ordinaire dans ces affaires, quand tu as une vidéo, tu la diffuses sur les réseaux sociaux, c'est beaucoup plus efficace », assure la même source, toujours à l'AFP. Autrement dit, il est encore impossible de dénouer le vrai du faux dans cette affaire qui pourrait rapidement entacher l'image du football français. Quoi qu'il en soit, la LFP, dont la Commission de discipline se réunit à nouveau mercredi, va devoir trancher et lever tous les doutes entourant les nombreuses accusations.

Articles liés