Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Cambriolage, Di Maria... Pierre Ménès prend la défense du PSG !

Victime d’un cambriolage, Angel Di Maria a dû quitter la pelouse précipitamment avent de rejoindre sa faille. Une situation qui a pu avoir une incidence sur la prestation du PSG face à Nantes selon Pierre Ménès.

Scène inhabituelle ce dimanche au Parc des Princes. En cours de seconde période, Leonardo a quitté la tribune présidentielle pour demander à Mauricio Pochettino se sortir Angel Di Maria du terrain. Le directeur sportif avait appris, durant la rencontre face au FC Nantes, que l’attaquant argentin était victime d’un cambriolage, alors que sa femme et ses deux filles étaient présentes au domicile. « La femme du joueur et ses enfants étaient présents mais qu’il n’y aurait pas eu de face à face avec les cambrioleurs. La femme du joueur a été extrêmement choquée » a précisé une source policière à RMC Sport. Au même moment, les parents de Marquinhos ont également été cambriolés et le père du joueur brésilien aurait notamment été séquestré. Des évènements qui ont eu une incidence sur la prestation du PSG face à Nantes (défaite 1-2) selon Mauricio Pochettino: « Il y a des situations extra-sportives dont vous avez connaissance, qui vont au-delà du football, il faut tenir compte de tout cela. Ce n’est pas une excuse mais ça a amené une baisse d’énergie. On a parlé aux joueurs d’autres choses (que de football) ».

« Cette défaite est évidemment inadmissible pour Paris, mais… »

A l’issue de la rencontre, Pierre Ménès est revenu sur la situation d’Angel Di Maria et sur les conséquences que cela a eu sur la prestation du PSG. « Cette défaite est évidemment inadmissible pour Paris. Mais, selon les informations dont on dispose au moment où j’écris ce post, il semblerait que les joueurs parisiens aient été mis au courant à la mi-temps que deux d’entre eux avaient été cambriolés. Ce qui explique l’intervention de Leonardo et la sortie précipitée de Di Maria. D’autant qu’il pourrait s’agir d’un cambriolage avec séquestration puisqu’avec le couvre-feu, tout le monde est supposé être chez soi. Ce n’est en aucun cas une excuse mais ça constitue peut-être une explication. Revenir sur la pelouse avec cette information a dû perturber l’ensemble de l’équipe » peut-on lire sur le blog de Pierre Ménès publié sur le site de Canal +. RMC Sport a, toutefois, précisé que les joueurs n’ont pas été mis au courant par Leonardo durant la mi-temps.

Articles liés