PSG : Attaqué, Christophe Galtier se lâche sur la polémique du ramadan
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Entraîneur du PSG depuis la fin de la dernière saison, Christophe Galtier découvre un nouveau poste avec une exposition médiatique bien différente. Alors que Julien Fournier a allumé la mèche sur leurs relations l’an dernier, Galtier a été accusé d’imposer à ses anciens joueurs de ne pas faire le ramadan. Après la victoire contre Nice, le technicien français a te à se défendre. 

Même s’il réalise des débuts plus qu’intéressants sur le plan sportif, Christophe Galtier découvre les "joies" d’être l’entraîneur du PSG. Médiatiquement, le technicien français sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur, en témoigne la récente polémique du char à voile. Cette semaine, c’est la sortie de Julien Fournier qui a mis le feu aux poudres. « Les rapports que je pouvais avoir avec Christophe étaient, dès le début de la saison, chaotiques. Si j'explique les vraies raisons pour lesquelles Christophe et moi on s'est disputés, il n'entrera plus dans un vestiaire en France et en Europe. Ce sont des choses bien plus graves que le foot », a confié l’ancien dirigeant de l’OGC Nice sur RMC.

Le ramadan, sujet de discorde

Dans la foulée, le journal L’Equipe a révélé qu’il y avait eu certains désaccords concernant la période du ramadan. En effet, Christophe Galtier aurait demandé à plusieurs de ses joueurs de ne pas jeûner, afin qu’ils ne ressentent aucun impact sur leurs performances sportives. Attaqué durant toute la semaine, l’entraîneur du PSG a répondu à ces accusations après la victoire contre l’OGC Nice

« J’ai été attaqué de manière très injuste »

« Ce fut un plaisir de retrouver les joueurs, de retrouver aussi les dirigeants de Nice qui m’ont bien soutenu durant cette semaine qui a été difficile sur plan personnel ; parce que j’ai été attaqué de manière très injuste, alors que je suis quelqu’un d’ouvert au niveau de l’esprit. Faire ces allusions sur des problèmes de ramadan qui basculent sur autre chose, c’est très dur à encaisser. Je sais tout ce que je peux faire en termes de discussion avec les joueurs pendant cette période, sur le jeûne. J’échange avec mes joueurs, je partage avec eux, mais je n’ai jamais rien imposé », a lâché Christophe Galtier au micro de Prime Video. Cela a le mérite d’être clair…

Articles liés