Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : Adil Rami se lâche encore contre Jacques-Henri Eyraud !

Défenseur de l'OM entre 2017 et 2019, Adil Rami évolue aujourd'hui à Boavista. Malgré tout, le Français suit toujours de près ce qu'il se passe chez les Phocéens, ayant notamment une dent contre l'actuel président, Jacques-Henri Eyraud.

Arrivé à Marseille en 2017, Adil Rami est venu renforcer une défense en difficulté. En deux ans, le défenseur central a connu une formidable épopée en Ligue Europa, avec le parcours jusqu'en demi-finale en 2018. L'international français a ensuite été licencié pour faute grave après sa participation à Fort Boyard. Depuis, le joueur de 34 ans ne mâche pas ses mots envers Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM. Ces derniers mois, Adil Rami a ainsi multiplié les tacles à l'encontre de son ancien dirigeant et il ne semble pas enclin à s'arrêter, en remettant souvent une couche. Et cela a une nouvelle fois été le cas. 

« Ce n'est pas un bon président pour l'OM »

« Alors j’ai lu ces remarques sur ces soi-disants règlements de comptes avec Eyraud. Je ne balance pas sur l’OM et je ne règle aucun compte. C’est juste ce que je pense. Je le répète : l’Olympique de Marseille est un grand club, l’équipe a du talent, j’adore leur entraîneur. Mais quand tu me poses la question, je donne mon opinion, et je ne suis pas le seul à le penser : ce n’est pas un bon président pour l’Olympique de Marseille. Ni au niveau l’image ni au niveau de la communication, ni dans le style, ni dans rien. Pour être président d’un grand club comme le Paris Saint-Germain, Saint-Étienne, Marseille… il faut du charisme, une aura différente d’Eyraud. Je préférais voir Pape Diouf par exemple. Et je sais que 85% des Marseillais pensent la même chose que moi. Mais on a besoin de me juger, de me reprocher quelque chose. Les gens se trompent. Je dis juste les choses », a lâché Adil Rami dans un entretien accordé à GQ

Articles liés